002 - Routine rebelle

vendredi 4 mars 2005
par  Benoît
popularité : 91%

- Scénario bouche-trou, mission rebelle standard (mais héroïque). Conseillé aux personnages SpecForces.
- D’après une scénario originale de Sébastien Guillet.
- Difficulté : Facile.
- Durée : 1 séance.

Synopsis

D’après les Services Secrets de l’Alliance, l’Empire est en train de mettre au point une nouvelle arme qui annulerait le champ anti-gravitationnel des répulseurs. Une escouade vient d’essuyer d’énormes perte en hommes et en matériel en affrontant l’un de ces prototypes. Il faut à tout prix empêcher l’Empire de construire cette arme à grande échelle. Dans leur briefing, les PJ apprennent qu’on a repéré l’un des fournisseurs civils de l’Empire sur ce projet. Il se trouve actuellement sur Tatooine. Leur mission : capturer cet individu et le ramener vivant aux Services Secrets pour qu’ils le « cuisinent ».

JPEG - 55 ko

Le suspect est repéré dans la cantina lorsqu’un groupe d’individus en imperméables (style Matrix : lunettes noires, longues caches-poussières) entrent, fusil-blaster à la main. L’un d’eux s’avance vers le suspect, le braque et l’abat froidement avant de s’éloigner, couvert par ses camarades. Un observateur habile distinguera l’éclat rougeoyant d’un œil cybernétique derrière ses lunettes (style Terminator [1]).

Sur le corps, un portefeuille : c’est bien notre homme, et il laisse son adresse, sur Ciss, planète du Secteur Corporatif, célèbre pour ses ventes d’armes aux enchères. Sur Ciss, le suspect habite les « Cent Mille Blocs », un quartier résidentiel peu luxueux (style Le Cinquième Élément). Les PJ investissent l’appartement, le fouille, et trouvent finalement une cache avec une caisse blindée, codée. Sur ces entrefaits, le groupe des individus à lunettes réapparaissent en force, à bord d’un airspeeder, visible derrière la baie vitrée de l’appartement. Ils veulent la caisse.

JPEG - 51.6 ko

Scène d’action.

Ou les PJ apprennent la localisation de la base par les hommes en noir (très dur), ou ils les y suivent (traceur hyperspatial), ou ils retrouvent le calme et ouvrent la caisse. Dernière possibilité, la plus amusante : les PJ sont capturés, et emmenés sur la fameuse base. Dans tous les cas, ils doivent comprendre deux choses : le temps presse (l’assemblage à la chaîne a commencé) et il ont besoin de renforts.

Les Rebelles montent alors une opération commando vers l’usine. Celle-ci est cachée au cœur d’un champ d’astéroïdes, à bord d’un gigantesque Destroyer Interstellaire Impérial. Les astéroïdes sont maintenus à distance autour de l’appareil grâce à un champ énergétique répulsif, une sorte de bouclier, basé sur un astéroïde près du vaisseau. Les Rebelles doivent donc éviter les Impériaux (s’échapper...), employer mille ruses (les conduits d’aération, les tubes des turbo-ascenseurs, les armures de Soldat de Choc, le baratin, la chance...) pour : ou détruire la chaîne de montage (elle est assez vaste), ou faire entrer le générateur principal en fusion, ou mettre hors d’usage le générateur de bouclier pour réussir la mission.

Dans tous ces cas, les Rebelles s’enfuient de justesse avec des gerbes des flammes derrière eux... Mission difficile, héroïque.

Final : Leia les décorent devant l’armée de l’Alliance !


[1Le personnage de Terminator en pied est une illustration tirée du site Internet : http://www.blizzard-art.com


Sites favoris


26 sites référencés dans ce secteur

Brèves

12 août 2018 - Nouvelle URL pour le forum des Altariens

L’adresse Internet du forum des Altariens est désormais la suivante : http://altaride.forumactif.com

30 avril 2013 - Réouverture du site des Altariens

Bonne nouvelle !
Le site de la guilde d’Altaride a migré vers son nouveau serveur, qui est (...)

26 avril 2008 - Projet de portail altarien de jeux de rôle

Bon, histoire de lancer un sujet polémique...
Star Wars Guerre Civile est une campagne de jeu (...)

26 septembre 2007 - Le retour du site

Bienvenue à nouveau dans nos pages !
Après une petite période compliquée au niveau de la gestion (...)

4 septembre 2006 - Maintenance du site

La Guilde d’Altaride se modernise et s’est procuré un nouvel hébergement.
Le site est donc (...)