Nephilim - Révélations

Le trésor des Templiers, la quête alchimique du Grand Oeuvre, la chute de l’Atlantide, les mots magiques de la Kabbale, les signes de l’astrologie, les éléments magiques, le monde entier vibre à ces signes secrets.

Avec, Nephilim : Révélations, le jeu de rôle de l’occulte contemporain, incarnez un être magique immortel né avant le Déluge. Devenez un Nephilim composé de Terre, d’Air, d’Eau, de Lune et de Feu.

Après des périodes de sommeil et d’éveil à travers l’épopée humaine, aujourd’hui vous voilà de nouveau éveillé, et le monde tremble devant la force des Révélations ésotériques. Décrypterez-vous tous les mystères ? Affronterez-vous les sociétés secrètes dotées des armes les plus sophistiquées et des savoirs les plus anciens ? Trouverez-vous enfin l’Agartha, le centre ésotérique et magique de la Terre ?


Suivez aussi les sous-rubriques ci-dessous

Articles publiés dans cette rubrique

lundi 7 janvier 2008
par  orkham

Moi, Nephilim...

Cela faisait maintenant 2 ans que je luttais aux côtés des Maures avec mes frères Nephilim pour éviter l’expansion des templiers. Alors que la bataille commençait a tourner à l’avantage de l’ennemi, une flèche atterrit dans le cœur de mon simulacre, ce qui m’obligea à revenir à l’intérieur de ma stase. (...)

Navigation

Sites favoris


23 sites référencés dans ce secteur

Brèves

30 avril 2013 - Réouverture du site des Altariens

Bonne nouvelle !
Le site de la guilde d’Altaride a migré vers son nouveau serveur, qui est (...)

26 avril 2008 - Projet de portail altarien de jeux de rôle

Bon, histoire de lancer un sujet polémique...
Star Wars Guerre Civile est une campagne de jeu (...)

26 septembre 2007 - Le retour du site

Bienvenue à nouveau dans nos pages !
Après une petite période compliquée au niveau de la gestion (...)

4 septembre 2006 - Maintenance du site

La Guilde d’Altaride se modernise et s’est procuré un nouvel hébergement.
Le site est donc (...)

12 avril 2006 - Fichez la paix à votre MJ !

Être un bon MJ, c’est faire en sorte que vos joueurs soient toujours heureux. Bon, ok, ça vous le (...)