Partie du 2005/07/06 (6 juillet 2005)

La Bataille de Coruscant
mercredi 6 juillet 2005
par  lordm
popularité : 91%

Encore une fois nous nous séparons. Roland, notre ami, a décidé de suivre sa propre voie. Et elle ne côtoie pas la notre. Faut il y voir une marque du destin ? Sommes nous condamnés à errer, toujours solitaires ? De l’équipage du Phénix, il ne reste plus désormais que Dekker et moi. Pourtant nous nous battons pour le Bien. Mais peut être le prix de ce combat est il trop lourd à porter pour certains.

Là encore, les manœuvres de Tzantal sont à l’origine de nos ennuis. Nous étions sur Coruscant pour enlever la mère de Roland au chaos ambiant, mais visiblement quelqu’un nous avait précédés. Une silhouette noire emportant Mme Rylek était notre seul indice : immédiatement nous avons pensé que Tzantal était derrière tout cela. Les retrouver sur la planète en proie à l’anarchie semblait cependant bien difficile.

Une brève incursion en ville et dans les bas fonds ne nous a pas appris grand chose. Maltez, le détective que j’avais engagé pour retrouver Panther avait quelques bribes d’informations à nous fournir : elle serait partie en direction du Noyau à bord d’un vaisseau nommé le Révolté. Un nom bien choisi compte tenu de sa passagère... Une piste de plus à vérifier.

Mais pendant que nous perdions notre temps en ville, Tzantal lui n’était pas resté inactif : il avait réussi à voler mon vaisseau et à l’emmener sur Corellia. Nous nous sommes donc lancés à sa poursuite, et quelques heures plus tard nous avons retrouvé le Ryu sur l’astroport de Corellia. J’ai tout de suite eu le pressentiment que quelque chose allait mal se passer. Et en effet, il se révéla rapidement que le vaisseau était piégé. En échange de notre vie, Tzantal souhaitait que nous acceptions d’envoyer un message à l’amiral Ackbar pour lui fournir de fausses informations quand à la position de la flotte impériale. En échange de notre vie ! J’en ris encore quand j’y repense. On voit bien que le Côté Obscur lui ronge le cerveau : penser que nous allions accepter de livrer Coruscant aux impériaux. Le prix que nous accordons à la défense du Bien est beaucoup plus grand que celui de nos vie, mais je ne pense pas que cet adepte du Mal puisse comprendre cela. Tant mieux en quelque sorte. Mon vaisseau a donc été détruit, et nous avons tous les quatre subis quelques égratignures. Mais les Impériaux allaient avoir une belle surprise en s’apercevant que l’Amiral Ackbar les attendaient de pied ferme.

La suite des événement nous fut par contre moins favorable. Se sachant bloqué sur la planète, Tzantal réussit à convaincre Roland qu’il allait tuer sa mère si nous ne le laissions pas partir. J’étais au contraire persuadé que ses chances de survie seraient bien plus grande si Tzantal restait ici, car il aurait besoin d’elle pour négocier. Je ne pensais pas qu’un homme qui a essayé de livrer son plus vieil ami au forces des Ténèbres, et tenté de nous tuer tous les trois à plusieurs reprises se tiendrait à sa parole. Mais Roland semblait fermement convaincu du contraire. Le cœur serré, nous avons donc du lever l’embargo imposé à l’astroport, et laisser Tzantal s’enfuir avec son otage.

Quelques jours plus tard, Roland retrouva sa mère. Mais il semblait avoir assez mal prit notre opposition à son plan, et décida de quitter le groupe. La colère lui obscurcissait l’esprit, mais rien ne put le faire changer d’avis.

Nous n’avions cependant pas le temps de nous apitoyer sur notre sort : Coruscant était attaquée par le Seigneur Torn. Nous nous sommes donc jetés dans la bataille qui opposait les Impériaux à la Flotte de la République, menée par l’Amiral Ackbar. Au cours de cette bataille, nous avons secourus un jeune garçon dont le vaisseau avait été endommagé par les combats. Immédiatement après, nous nous sommes portés à la rencontre d’une escadrille de chasseurs TIE qui voulaient bombarder le Sénat. Au prix de quelques frayeurs, nous avons pu les repousser de justesse.

Nous voilà donc de nouveau au cœur de l’action. Mais rien n’est plus pareil. Je ne sait pas si Dekker éprouve le même sentiment que moi, mais la Galaxie ne m’a pas souvent parue aussi grande et aussi vide. A nous deux nous sommes toujours une force non négligeable. Mais une partie de notre esprit a été amputé.


Commentaires  forum ferme

Logo de giom
mercredi 13 juillet 2005 à 13h11 - par  giom

Un joli resumé qui evoque une sacré partie (sans compter ce que le MJ m’en a dit). J’en suis presque à regretter de ne pas etre rentré un jour plus tot des Etats-Unis. ;)
Bref, à bientot peut-etre.

Logo de Benoît
mardi 12 juillet 2005 à 17h59 - par  Benoît

Dommage qu’il manque le résumé de la partie précédente (29 juin). Les 22, 15 et 8 juin, on a joué aussi, mais pas à chaque fois, je ne me souviens plus exactement. Quelqu’un pourrait-il combler le trou en résumant, même rapidement, ce qu’il s’est passé durant cette période ?

Après quelques calculs je vais récompenser chaque contribution avec 2 points de personnages, 3 points pour une contribution plus importante (illustrations, article long, travail de recherche ou de compilation...)

Les travaux ainsi récompensés regrouperont, en vrac : le calendrier tenu par Orkham, les plans de vaisseaux dessinées par Lord M, les résumés de parties par Lord M et Noemie, les feuilles de personnage par Lord M, Noemie et Orkham, les illustrations de personnages (PJ et PNJ) par Lord M et Noemie. Il y a sans doute d’autres choses.

L’idée est que tout le monde contribue à donner vie à la partie.

mardi 12 juillet 2005 à 14h24

"Quelques jours plus tard, Roland retrouva sa mère. Mais il semblait avoir assez mal prit notre opposition à son plan, et décida de quitter le groupe. La colère lui obscurcissait l’esprit, mais rien ne put le faire changer d’avis"

Roland n’avait pas vraiment l’air en colère et on ne peut pas dire que ce soit lui qui ait été aveuglé par ses préjugés. Il regrette juste que les personnes qu’il pensait être ses amis ne lui ait pas fait confiance et qu’ensuite ils ne se soient même pas excusés de leur attitude. C’est donc le coeur léger qu’il s’en va vers d’autres horizons, les regrets qu’il emporte avec lui serviront à lui rappeler le bon vieux temps.
Leur route se recroiseront surement. Si d’ici là ses "collègues" ont réfléchis sur leur faculté à être d’une étroitesse d’esprit sans borne, alors peut-être leur route se recouperont.
D’ici là...

Sites favoris


26 sites référencés dans ce secteur

Brèves

12 août 2018 - Nouvelle URL pour le forum des Altariens

L’adresse Internet du forum des Altariens est désormais la suivante : http://altaride.forumactif.com

30 avril 2013 - Réouverture du site des Altariens

Bonne nouvelle !
Le site de la guilde d’Altaride a migré vers son nouveau serveur, qui est (...)

26 avril 2008 - Projet de portail altarien de jeux de rôle

Bon, histoire de lancer un sujet polémique...
Star Wars Guerre Civile est une campagne de jeu (...)

26 septembre 2007 - Le retour du site

Bienvenue à nouveau dans nos pages !
Après une petite période compliquée au niveau de la gestion (...)

4 septembre 2006 - Maintenance du site

La Guilde d’Altaride se modernise et s’est procuré un nouvel hébergement.
Le site est donc (...)