Partie du 2005/08/16 (16 août 2005)

Dans les ruines de Coruscant... Pour Cari’ma...
mardi 16 août 2005
par  GIOM
popularité : 91%

De nouveau sur le sol de Coruscant, au milieu des ruines, Cheapo n’a plus qu’un objectif en tête : retrouver la jeune twi’lek Cari’ma. Dans le QG de la résistance, pas de nouvelles de la jeune politicienne. Il retrouve cependant Lirb, avec qui ses relations se sont quelque peu améliorées (comme quoi une explication musclée...), ainsi que Roland Rilec, venu faire des "affaires" sur la planète ravagée. Son but à lui : aller "protéger ce qui reste de la bourse de Coruscant de personnes mal intentionnées", autrement dit, récupérer ce qui peut l’être avant que d’autres ne le fassent...

Les trois hommes s’associent tout de même et Cheapo convainc ses deux compagnons de commencer par fouiller le quartier des ambassades. Le groupe s’infiltre donc derrière les lignes impériales et explore les ruines du quartier... Les nouvelles sont mauvaises d’où qu’elles viennent et si Cari’ma se trouvait ici lors du bombardement elle est soit sous ces tonnes de gravats soit zombifiée par les gaz lâchés ici.

La nuit commence à tomber. Roland insiste pour quitter les lieux avant de se faire repérer mais trop tard : deux motospeeders impériales arrivent et vérifient les identités des trois suspects. Mais avant même de donner l’alerte, les deux ScoutTroopers sont mis hors d’état de nuire. Lirb et Cheapo prennent les uniformes et engins impériaux, direction la Bourse. Au passage, l’informaticien s’amuse à effacer des bases de données impériales les deux avis de recherche aux noms de Lirb Ralitock et Chelicolav cal Podigno. Le bâtiment, encore debout, est fermé. Cheapo se porte volontaire pour escalader le mur jusqu’à une fenêtre brisée et s’oriente dans l’immense bâtiment plongé dans le noir. Quelques grognements l’interpellent. Là aussi, comme au sénat, les survivants ne sont plus que d’horribles zombies ayant pour seul but de se nourrir, quel que soit leur repas.
Quelques tirs de blaster plus tard, le voilà à la grande porte d’entrée. Il ouvre le passage à ses deux acolytes et voici le groupe parti explorer les lieux. Ils abattent un vil pillard et lui confisquent son trésor volé avant de s’infiltrer dans le bureau Maltignon. Lirb transfert quelques actions de la société de mode au nom de Cheapo et découvre que Moltaril Maltignon, le père renié de Cheapo, paye des détectives privés pour espionner son fils...
Bureau suivant : Lirb trafique les cours d’une compagnie impériale.
Pour terminer, le groupe suit Roland dans le bureau de l’agent à qui il avait vendu un droïd spécialiste boursier, afin de récupérer son modèle. Les trois hommes forcent à grand peine le coffre-fort du bureau et sont alertés par des tirs de blaster : une escouade impériale a la bonne idée de venir les déranger. Cheapo, toujours vêtu en ScoutTrooper, les rassure : il vient de faire prisonnier un voleur, en la personne de Roland, et emmène sa prise en lieu

JPEG - 55.6 ko
Cari’ma

sûr. Les trois hommes quittent donc les lieux au milieu des soldats impériaux, sans être plus inquiété.

Bilan de l’expédition : pas mal de valeurs de récupérées mais Cari’ma semble bel et bien avoir péri lors de l’attaque impériale même si Cheapo n’ose toujours pas à y croire...


Sites favoris


26 sites référencés dans ce secteur

Brèves

12 août 2018 - Nouvelle URL pour le forum des Altariens

L’adresse Internet du forum des Altariens est désormais la suivante : http://altaride.forumactif.com

30 avril 2013 - Réouverture du site des Altariens

Bonne nouvelle !
Le site de la guilde d’Altaride a migré vers son nouveau serveur, qui est (...)

26 avril 2008 - Projet de portail altarien de jeux de rôle

Bon, histoire de lancer un sujet polémique...
Star Wars Guerre Civile est une campagne de jeu (...)

26 septembre 2007 - Le retour du site

Bienvenue à nouveau dans nos pages !
Après une petite période compliquée au niveau de la gestion (...)

4 septembre 2006 - Maintenance du site

La Guilde d’Altaride se modernise et s’est procuré un nouvel hébergement.
Le site est donc (...)