07 - Coruscant - Duel au sommet

vendredi 10 juin 2005
par  GIOM
popularité : 90%

Coruscant, l’holoTV annonce une Grande Victoire face aux terroristes rebelles responsables de la destruction d’Alderande. La plupart des terroristes organisés ont été mis en déroute mais il s’agit de rester vigilant, ce en quoi notre bon Empereur, dans son discours, se promet de rester.
Un groupe de 4 aventuriers ayant perdu il y a peu Indy, leur ami, se regroupe sur Coruscant pour tenter de récupérer plus d’info sur la société de micro/nano électronique Integral Ingineering Corporation, société travaillant à 100% pr l’Empire. Peu à l’aise sur place ils sont épaulés par un informaticien Sulustain peu confiant lui non plus de se trouver sur cette planète hautement sécurisée.

Le plan du groupe se met en place ; objectif : subtiliser le pass’ d’un cadre supérieur de la boite, escorté de deux gardes du corps. Scène de combat dans les toilettes d’un bar. Les deux gardes du corps sont neutralisés proprement l’un après l’autre. Le talent de discrétion de Pou-Poul étant fidèle à sa réputation, le bar s’agite et l’ingénieur duros s’en va précipitamment. Il est rattrapé par les deux filles du groupe, Lucy et Sivnele qui lui volent discrètement son pass’.

Ce soir est le gd soir, on infiltre le bâtiment. Les deux hommes sont en armure de la sécurité du bâtiment, les deux filles en tenue cagoulée moulante noire... ça sent la caricature.
Tout se passe plus ou moins bien dans le meilleur des monde leibnizien et les 4 se retrouvent au 124eme etage. Au 125eme, entre les 4 tours, une immense salle entièrement vitrée avec vue sur l’extérieur (y compris en dessous) se trouve la salle informatique... Il reste donc un etage à monter par les conduits d’aération pour les deux miss. Les deux hommes les attendent en bas...

Tout se passe bien trop facilement...

Mais une fois que les deux filles ont posé pieds sur le sol en verre avec vue sur 125 étages plus bas, l’un des sièges se retourne. Un garde rouge les attend. Le combat épique commence et promet d’être une partie de plaisir pour le méchant : le Blaster n’est pas la spécialité de Sivnele et Lucy enraille son arme dès le premier tir. Les deux hommes se décident donc à monter les aider... (il serait temps)
A un contre quatre, le combat s’avère beaucoup plus équilibré. Le garde rouge partant d’un rire stressant enlève son casque, révélant son visage. Un visage déjà vu sur une certaine vidéo (photo). Il met Sivnele au sol, puis Balthazar qui se jetait sur lui à mains nues. Lucy et Pou-Poul, en tirs croisés mettent à mal leur adversaire quand une escouade de six troopers sort de l’un des quatre ascenseurs.
Sivnèle se relève et affronte leurs nouveaux ennemis avec l’aide de Lucy et Pou-Poul, au tirs précis et mortels. Balthazar commence à sentir une atroce douleur à l’intérieur de son crâne et prend sa tête entre ses mains, relâchant sa prise sur le garde rouge qui s’éloigne de quelques mètres.
Les tirs fusent de partout dans la grande salle éclairée par la nuit de la capitale. Les troopers tombent un à un. Malheureusement, Pou-Poul, lui aussi est très grièvement touché et lutte pour ne pas sombrer dans un coma qui lui serait fatal. Balthazar semble se libéré de l’emprise de son adversaire. Pire, il semble commencer à renvoyer ce pouvoir néfaste vers le Jedi Noir.
Lucy, prise d’un horrible pressentiment, tourne la tête vers le mercenaire. Les dernières paroles d’une vieille femme résonnent dans sa tête. « Promets-moi de l’empêcher à tout prix d’apprendre à maîtriser ce pouvoir destructeur... »
Le Garde Rouge recule vers l’ascenseur. Balthazar, le visage plissé et tiré, ne desserre pas sa prise. Lucy tente d’achever les souffrances de leur ennemi. Pou-Poul supplie son amie Sivnele de lui lancer une grenade pour l’achever avant que les portes de l’ascenseur ne se referment. Sivnele lance la grenade qui roule et passe les deux battants de l’ascenseur avant qu’ils ne se referment. L’explosion a lieu hors du champ de vision du groupe mais le cri de souffrance atroce résonne dans les oreilles de Sivnèle qui reste pétrifiée.
Lucy s’approche d’elle et tente de la raisonner. Ce n’est pas le moment de flancher. Ses compétences informatiques sont nécessaires au groupe afin de mener à bien cette mission.
Balthazar, lui, ne semble plus concerné par tout ceci. Il se précipite vers les portes de l’ascenseur qu’il rouvre. La cabine est en train de descendre. Son ennemi n’est pas mort mais il n’ira pas loin. Un cours-circuit et l’ascenseur s’arrête. Balthazar entreprend de descendre le long des câbles pour aller achever le Jedi Noir.
Sivnèle se ressaisit provisoirement et s’empresse de pianoter sur l’ordinateur principal de la compagnie, au milieu de la pièce.
Lucy est de plus en plus inquiète. Du haut de l’ascenseur elle observe angoissée Balthazar qui descend.
De la cage stoppée, une lame laser rouge découpe le toit. Balthazar perd d’un coup toute sa confiance, s’arrête et lâche une grenade. En haut, Lucy tire. Balthazar est touché. Une dizaine de mètres sous lui, les flammes de la grenade ronge le câble usé qui lâche. Un long cri accompagne la cabine qui chute irrémédiablement vers le sol, plus d’une centaine d’étages plus bas. Balthazar lance son grappin Geico vers les flammes et réussit à rattraper le sabrelaser de feu son ennemi. Il le remonte et le saisit dans sa main droite, insensible à la douleur de l’objet métallique brûlant qui marque la paume de sa main à vie.
Lucy hésite encore quant à la conduite à tenir. Pou-Poul, toujours luttant contre ses blessures, s’approche d’elle et regarde sans comprendre l’angoisse de son visage. La jeune femme décide finalement de décrocher le grappin de Balthazar. Celui-ci se rattrape in extremis aux câbles restant de l’ascenseur. Pou-Poul observe, incapable de comprendre l’attitude de Lucy mais trop affaibli pour pouvoir l’arrêter.
Balthazar prend pieds sur la plate-forme. Lucy plonge vers lui, voulant l’entraîner avec elle vers une chute mortelle de 125 étages. Le mercenaire l’évite et Lucy tombe seule. Par réflexe, Balthazar attrape tout de même la main de celle qui a voulu sa mort et la hisse.
Sivnèle crie à qui veut l’entendre qu’elle à télécharger les infos voulues et couper les systèmes électriques du bâtiment. Elle se précipite directement vers le chemin du retour. Pou-Poul décide de la suivre.

Sivnèle a reprit les conduits d’aération.
Pou-Poul s’évanouit finalement à bout de force.
Lucy et Balthazar sont face à face au bord d’un précipice de 125 étages.
Au loin, les sirènes des forces de l’ordre se font entendre...


Portfolio

Logo de l'IEC Un adversaire coriace...

Sites favoris


26 sites référencés dans ce secteur

Brèves

12 août 2018 - Nouvelle URL pour le forum des Altariens

L’adresse Internet du forum des Altariens est désormais la suivante : http://altaride.forumactif.com

30 avril 2013 - Réouverture du site des Altariens

Bonne nouvelle !
Le site de la guilde d’Altaride a migré vers son nouveau serveur, qui est (...)

26 avril 2008 - Projet de portail altarien de jeux de rôle

Bon, histoire de lancer un sujet polémique...
Star Wars Guerre Civile est une campagne de jeu (...)

26 septembre 2007 - Le retour du site

Bienvenue à nouveau dans nos pages !
Après une petite période compliquée au niveau de la gestion (...)

4 septembre 2006 - Maintenance du site

La Guilde d’Altaride se modernise et s’est procuré un nouvel hébergement.
Le site est donc (...)