05 - Epave... - On ne s’est pas déjà croisé quelque-part ?

vendredi 10 juin 2005
par  GIOM
popularité : 91%

Le groupe se décide à retrouver l’épave du vaisseau de l’IEC qui ne doit pas être très loin. Effectivement, après une recherche rapide autour des coordonnées indiquées, le groupe repère l’épave... qui n’est pas seule : collé sous la coque de l’épave, un transport monoplace.
Méfiant, Pou-poul place son nouveau vaisseau au-dessus de l’épave, caché du monoplace par celle-ci. Le commando de choc, Indy-Balthazar-Lucy-Sivnele, infiltre l’épave. Tandis que Sivnele récupère une mallette dissimulée dans le poste de pilotage, Indy manque de se faire tirer dessus par un personnage tout de noir vêtu. Il a à peine le temps de reconnaître l’assassine qu’il a blessé sur la station relais que celle-ci prend la fuite. Décidé à ne pas la laisser s’enfuire une seconde fois, Indy ramasse son chapeau et court après elle, aussitôt suivi par Balthazar et Lucy. La poursuite a lieu au milieu des cadavres des duros. VENUS saute à bord de son vaisseau. Indy plonge à sa suite, alors que le sas se referme. Balthazar et Lucy ont beau frapper à la verrière, ils ne peuvent qu’assister de l’extérieur à un duel à mains nues mémorable. VENUS (photo) s’avère se débrouiller aussi bien sans armes qu’avec son fusil de sniper. Finalement c’est tout de même Indy qui sortira victorieux du combat, non sans quelques bleus et bosses.

Le groupe ficèle plus que de raison l’assassine et decouvre son visage (photo) avant de repartir vers la planète d’où il vient. Après avoir ranimé leur ennemi et découvert son visage, il passe à l’interrogatoire. Peine perdue, elle ne crache aucune information. Les aventuriers se décident donc à l’enfermer dans la petite oubliette, le temps d’aviser pour la suite.
Le temps de réflexion sera de courte durée car à peine quelques heures après s’être posé de nouveau, deux transports spatiaux apparaissent dans le ciel bleuté de la planète et se dirige droit sur les hangars. Un premier passage au-dessus du groupe et les voilà de retour, missile et canons armés. Le hangar dans lequel sont abrités les vaisseaux de VENUS et du groupe est fortement touché. Pris comme des rats et sentant le roussi (au sens propre comme au figuré) Indy décide de tenter une sortie audacieuse. Mal lui en prend car les tirs du second vaisseau tombent à quelques centimètres de lui. L’explosion lui est fatale.
Le hangar menace de s’effondrer quand Pou-poul réussit enfin à faire décoller son vaisseau. A un contre deux le combat semble inégal mais c’est sans compter l’esprit de vengeance que la mort d’Indy (photo) a insufflé à ses quatre compagnons. Après quelques manœuvres d’expert, le vaisseau du groupe réussit à distancer le second vaisseau ennemi qui fait alors demi-tour. Quelques tirs de canons laser plus tard et le premier vaisseau pirate s’en va déboiser un peu la planète. Le YV545 revient vers les hangars où le second vaisseau a déposé deux guerriers en armure. Une seconde fois, Sivnele montre son efficacité au canon de vaisseau et le second transport pirate explose en plein vol. Pou-poul droppe Lucy et Balthazar qui partent à la poursuite des deux pirates et de VENUS qu’ils ont libérée. Pou-poul et Sivnele escortent et guident tout de même leurs deux compères, peu rassurés de devoir affronter de nouveau VENUS. Finalement, la connaissance de la jungle de Balthazar lui permet, avec Lucy, de vaincre leurs trois adversaires et de faire 2 prisonniers : VENUS et l’un des pirates.

Le pirate se fait un peu moins coriace que VENUS face aux questions. Il apprend au quatre survivants qu’ils sont employés par VENUS qui leur avait demandé de sillonné la région à la recherche des Ghosts Soldiers. VENUS les a « bipé » il y a peu de temps et ils sont venus à sa rescousse. Il n’a pas l’air d’en savoir plus, se contentant de taper quand on le lui demande...

Ne voulant s’encombrer de VENUS plus longtemps. Le groupe se dit qu’il est temps de recontacter l’Alliance pour la tenir au courant de leurs avancées. Le groupe rebelle qu’il rencontre accepte de s’occuper de leurs deux prisonniers et se chargera également de prévenir les proches d’Indy, s’il y en a, de son décès.
Cette entrevue n’est pas complètement vaine puisque de son côté, l’Alliance a glané quelques informations sur le Duros assassiné par VENUS. Il s’agit d’un ingénieur nommé Elzon Rope qui habitait sur Coruscant et travaillait au siège principal de l’IEC.
Ils apprennent également qu’un journaliste à sensation, Marco Marti, avait publié dans le Corelian Herald, il y a près de deux ans, un gros papier intitulé « Elle signe d’un V comme VENUS ! ». De cet article, sans véritable information, est resté le nom de VENUS. Six mois, plus tard, sur Coruscant, il avait publié un second article où, d’après ses « investigations d’expert », il avait prédit la prochaine cible de VENUS. Le lendemain, malgré les précautions prises, le sénateur Olqil était assassiné chez lui, une carte signée d’un V dans la poche de sa robe. Marco Marti était devenu une véritable star mais quitta la capitale contre toute attente à peine une semaine plus tard. Depuis, plus de nouvelles de lui. Beaucoup sont persuadés que VENUS s’est débarrassé de cette source de publicité.


Portfolio

VENUS le regretté Indy...

Commentaires  forum ferme

Sites favoris


26 sites référencés dans ce secteur

Brèves

12 août 2018 - Nouvelle URL pour le forum des Altariens

L’adresse Internet du forum des Altariens est désormais la suivante : http://altaride.forumactif.com

30 avril 2013 - Réouverture du site des Altariens

Bonne nouvelle !
Le site de la guilde d’Altaride a migré vers son nouveau serveur, qui est (...)

26 avril 2008 - Projet de portail altarien de jeux de rôle

Bon, histoire de lancer un sujet polémique...
Star Wars Guerre Civile est une campagne de jeu (...)

26 septembre 2007 - Le retour du site

Bienvenue à nouveau dans nos pages !
Après une petite période compliquée au niveau de la gestion (...)

4 septembre 2006 - Maintenance du site

La Guilde d’Altaride se modernise et s’est procuré un nouvel hébergement.
Le site est donc (...)