10 - Circée

mercredi 15 février 2006
par  FredTGZ
popularité : 3%

A la poursuite du trésor

Nous entreprenons notre voyage vers le fameux trésor, grâce à la carte récupérée au château de Rilec. Après avoir choisit un marin pour voyager (les talents de tromperie de Xérès font merveilles) nous partons en essayant de suivre la carte, mais aucun de nous n’est marin et le mortel que nous avons pris à sa femme ne connaît qu’une partie des îles environnantes. Les difficultés vont grandissantes pour trouver des humains ou même des animaux dans le but de nous nourrir.

Circée, un rapace parmi les Vampires

Nous débarquons sur une île un peu plus grande que les autres, en vue de trouver de quoi nous nourrir sous peine de finir par nous en prendre à ce pauvre pécheur. Nous commençons à explorer la plage, ce qui présente l’avantage de faire trotter les chevaux qui en avaient bien besoin. Nous sommes surpris de rencontrer ce qui semble être un lion, c’est la première fois que j’en vois un mais il me semble qu’il a un comportement étrange, beaucoup trop calme et peu craintif de ce groupe d’humain, il n’a pas non l’attitude d’un félin s’apprêtant à s’abattre sur sa proie, étrange...
Un peu plus loin nous remarquons une battisse sur la falaise et nous décidons d’aller voir ce qu’il en ait. Ce court trajet fut étrange, des animaux de toute sortes et dans toutes les directions semblent suivre notre trajet. Leur présence est étrange et Calinira grâce à ses facultés nous annonce qu’ils semblent humains même si nous voyons des animaux. Nous entrons dans un espèce de château, poussant des poules, des chiens, des renards, toutes sortes d’animaux qui ont l’air bien pacifiques entre eux mais qui ne le devraient pas. Une douce musique se fait entendre et lorsque nous entrons nous constatons que de jeunes demoiselles au corps parfait et légèrement vêtues s’amusent, dansent et rient. Il est étrange que je n’y sois pas réceptif, de jeunes femmes que je trouve belle mais qui ne suscite en moi nul désir, je constate froidement leur beauté, selon des critères esthétiques et non selon une forme de passion. Je le cache à mes compagnons mais cela m’effraie, j’ai vraiment le sentiment de ne plus avoir à faire avec les mortels. Au fond de la salle une femme d’une beauté écrasante siège, nous regardant tel un rapace près à fondre sur nous. Elle nous annonce s’appeler Circée et nous souhaite bienvenue aux vampires que nous sommes. Elle nous invite à profiter des jeunes filles autour de nous et nous ne pouvons malheureusement pas résister à la proposition tellement cette soif de sang nous consume, puis elle nous propose de dormir dans la journée. Xérès avait trop affaiblit une des jeunes filles qui est morte dans la journée, celle a qui j’ai pris du sang est faible mais s’en remettra. Lors de nos conversations avec Circée nous nous rendons compte qu’elle et Xérès proviennent d’une même lignée, les Daeva, ce qui explique aussi l’antipathie que j’éprouve pour elle. Elle nous apprend que les animaux sont des humains qu’elle a transformé grâce à sa magie, ainsi que les dieux de l’Olympe, des vampires, sont à la tête de la Camarilla, un groupe de vampire auprès duquel visiblement nous devrions nous présenter et nous soumettre. Malheureusement elle se rend compte que nous recherchons un trésor à force de nous questionner et elle veut avoir sa part dans cette histoire. Nous décidons de partir et revenons vers le bateau.

Un départ difficile

Le pécheur n’est plus là, nul doute que la terrifiante Circée l’aura transformé en un quelconque porcelet... Nous ne pouvons pas partir maintenant, le soleil ne va pas tarder à se lever et nous devons vite nous enterrer pour ne pas périr sous le feu du soleil, ce que nous faisons prestement. Malheureusement Calinira est pris à partie par un « animal » dans la journée (si l’on peut dire, peut être étais-ce un humain) elle réussie de justesse à se dégager et se ré-enterrer mais c’est un monstre que nous découvrons la nuit tombé, un monstre à l’agonie. C’est alors que j’ai fait ce que jamais je n’aurais fait pour un autre de mes compagnons d’infortune : je lui ai donné mon sang, la douleur a été terrible, elle aspira mon sang et ma non-vie avec tant de vigueur ! Malheureusement elle n’était pas rassasiée et c’est un monstre assoiffé qui est devant nous, j’ai du la bloquer pour que les autres lui amène des animaux pour assouvir sa faim. Finalement elle est redevenue calme : voici donc notre vraie nature. Finalement nous reprenons le bateau, sans nos chevaux et espérant que Xérès avaient bien écouté les conseils des marins sur l’île d’Ithaque...


Séance du 29/01/2006


Portfolio

Ulysse chez Circée

Commentaires  forum ferme

Logo de Benoît
samedi 18 février 2006 à 05h16 - par  Benoît

Résumé dense.

Reste à trouver une date pour la suite, j’ai un emploi du temps un peu compliqué ces derniers temps... je m’en excuse. Dimanche prochain je suis pris par une partie dirigée par Tzantal et le dimanche suivant je serai chez mes parents qui emménagent à Paris pour donner un coup de main avec le camion et les cartons...

Sites favoris


16 sites référencés dans ce secteur

Brèves

15 mai 2011 - Remise en route du forum

Le forum de la guilde d’Altaride a connu, au fil des années, bien des déboires ! Les versions se (...)

30 décembre 2009 - Forum SpipBB

L’interface Spip servant de cœur à notre site web, le forum fusionne maintenant avec le reste, (...)

8 décembre 2009 - Mise à jour du forum

Le forum, qui était en 3.0.1, est en cours de mise à jour vers la dernière version en date, la (...)

7 septembre 2009 - Spip 2 Le Retour

J’ai le plaisir de vous annoncer la mise à jour de notre interface Spip, qui passe en version 2. (...)

10 octobre 2008 - Inscription obligatoire pour les commentaires

Suite à une importante vague de spam sur les commentaires des articles, il est désormais (...)