07 - Voyage vers Ithaque

Séjour à Thèbes
jeudi 5 janvier 2006
par  FredTGZ
popularité : 4%

Mesgora

Après quelques réflexions rapides et vu qu’Arménios reste introuvable notre petit groupe décide d’aller à Ithaque. Certes Xérès reste obsédé par sa Sacha mais je lui fait comprendre que si une ombre comme Bellérophon la connaissait, il en sera peut-être de même pour Ulysse et Homère, de plus ma soif de savoir (visiblement commune à Calinira) me pousse à aller vers des anciens pour apprendre le maximum de choses d’eux. Nous partons donc, laissant derrière nous une Athènes qui se remet de sa crise. Sur le chemin nous rencontrons ce qui ne peut être qualifié que de barbare : un homme, non une ombre dont l’orgueil n’a d’égal que sa vantardise. Cette ombre se nomme Mesgora et il se prétend être un « Grand Seigneur de Guerre » venu tout droit du nord, sa manière de bouger et l’arme qu’il porte me laisse penser effectivement que c’est un guerrier et au vue de sa vantardise, les ennuis ne devraient pas tarder... mais malgré tout il a une bonne tête, et restant méfiant, il nous accompagne dans notre voyage. Il n’a malheureusement rien à nous apprendre sur les ombres, il semblerait que nous soyons les premières ombres qu’il rencontre.

Thèbes

Thèbes est maintenant en vue et la cité, comme de bien entendu, est fermé, mais nul garde ne semble surveiller les remparts, nul patrouille ne surveille les abords de la cité... non, juste un homme devant la porte, tenant un bâton. Nous approchons, la surprise laissant place à la curiosité. Il semble que cet homme sans âge, est appelé le Sphinx, et il nous fait comprendre que nous autre, les « redoutables » (visiblement c’est un autre terme pour ombre mais comment le sait-il ?) ne pourrons entrer que si nous résolvons son énigme, une erreur signifiera la mort pour l’impudent qui aura répondu de travers... Calinira répond brillamment à l’énigme et nous pénétrons dans la cité. La plupart d’entre nous avons soif et nous cherchons quelques proies faciles à proximité des tavernes... mais il semble que la ville soit un modèle de retenue, mais nous trouvons une petite fête entre amis ou nous nous invitons. Étant donné que nous ne faisions qu’une escale ici nous décidons de repartir.

Arrivés à la porte de la ville, un homme nous interpelle et nous annonce que nous serions bienvenue dans la haute cité (là où nous n’aurions pu avoir accès autrement), Calinira m’annonce discrètement qu’il s’agit d’un garou.,. En tout cas il nous propose de nous faire rencontrer les sages de la ville et de participer au débat du soir car nous pourrions profiter de cette rencontre pour apprendre les uns des autres. Malgré la désapprobation de Mesgora nous acceptons, il nous emmène dans un temple dans les hauteurs pour que nous puissions y dormir dans la journée, seul Xérès, visiblement et étrangement en excès de confiance, dort dans le temple, nous autre dormons dehors. Un boeuf nous est offert pour nous nourrir et nous sortons du temple : beaucoup de personnes nous attendent et nous font la fête. On nous emmène pour le débat : tous les anciens sont des garous, nous sommes des ombres, une des différences principales entre les deux espèces semblent déjà de ne pas avoir à se cacher le jour pour eux, visiblement certains sont très vieux (plusieurs millénaires je crois dans le cas de Melchior), et nous avons même rencontré un garou qui autrefois était une ombre, mais visiblement la transformation est extrêmement dangereuse (nous réalisons d’ailleurs que cela signifie que pour assurer leur descendance ils sacrifient des humains qui ne survivent pas à la transformation). L’enfant de Melchior été devenue une ombre par l’action de Sacha, il s’avère que les avis soient très partagés sur elle : soit on l’aime soit on la hait. Finalement nous décidons, malgré l’intérêt que nous portons aux informations que nous pourrions obtenir, de quitter la ville le lendemain. Étrangement nous retrouvons le boeuf complètement vidé de son sang...

Voyage vers Ithaque

Nous avançons vers Ithaque mais un gros problème survient : le soleil commence à se lever et nous n’avons pas trouver d’endroit ou nous enterrer, nous courrons, je dois reconnaître que je suis effrayé, repensant au corps d’Armenios lorsqu’il avait été brûlé. Silos et Calinira, les dieux les aident, n’ont pas été assez rapide mais je les entend tout de même près de moi en terre. Mesgora semble faire preuve d’un étrange pouvoir lui permettant de s’enfoncer dans la terre sans laisser la moindre trace. A notre réveil, nous constatons avec horreur l’état de Calinira et Silos (même si on ne peut prétendre que Silos soit beau il est vraiment plus laid comme cela). Le vilage de pécheurs à côté nous offrira du sang pour guérir leurs blessures. Malheureusement notre empressement a réveillé un pécheur, Mesgora désire le tuer mais je m’y oppose le plus fermement possible, il jette une arme à terre pour que le pauvre homme se batte en duel contre lui... quelle folie !! Au moment où Mesgora s’apprête à le frapper je pare son coup, je lis de la fureur dans son regard mais sa fureur ne peux égaler ma résolution. Après quelques passes d’armes le pécheur réussit à s’enfuir et nous décidons de nous enfuir pour nous ré-enterrer.

Le lendemain, les villageois ont judicieusement décidé d’assurer leur sécurité en plaçant trois de leurs hommes auprès d’un feu et finalement nous partons chercher un autre village un peu plus loin. Nous entrons dans une cabane appartenant à la famille d’un pécheur, mais les blessés et Mesgora n’arrivent plus à se contrôler, ils tuent trois villageois... l’horreur me submerge alors que nous nous voyons contraint de quitter le village pour retourner au précédent (c’était le lieu idéal pour embarquer vers Ithaque malgré les villageois préparés). Il y a un garde sur la plage, près d’un feu alors Calinira cherche à l’amadouer, malheureusement le subterfuge ne fonctionne pas et le garde prudent appelle à l’aide. Nous voilà dans de beau drap ! Alors que je me cache, j’entend les autres lutter au loin, et lorsque je reviens c’est un bain de sang que je peux contempler, visiblement l’oeuvre de Silos et Mesgora. Mes compagnons sont des monstres, que vais-je devenir ? Nous embarquons pour Ithaquer en volant un des bateau mais qui se présentera devant Homère et Ulysse : un groupe d’hommes et de femmes en quête de savoir ou des monstres ?


Séance du 18/12/2005


Sites favoris


16 sites référencés dans ce secteur

Brèves

15 mai 2011 - Remise en route du forum

Le forum de la guilde d’Altaride a connu, au fil des années, bien des déboires ! Les versions se (...)

30 décembre 2009 - Forum SpipBB

L’interface Spip servant de cœur à notre site web, le forum fusionne maintenant avec le reste, (...)

8 décembre 2009 - Mise à jour du forum

Le forum, qui était en 3.0.1, est en cours de mise à jour vers la dernière version en date, la (...)

7 septembre 2009 - Spip 2 Le Retour

J’ai le plaisir de vous annoncer la mise à jour de notre interface Spip, qui passe en version 2. (...)

10 octobre 2008 - Inscription obligatoire pour les commentaires

Suite à une importante vague de spam sur les commentaires des articles, il est désormais (...)