Splendeur et décadence

Résumé de la séance du 28/03/2010
jeudi 1er avril 2010
par  GIOM
popularité : 91%

L’expédition a été décimée par une traversée de la jungle et de la mangrove. Nos trois héros qui la commande viennent d’escalader un à-pic rocheux et aperçoive l’immense cité en pierre au loin, objectif initial de leur expédition.

Seuls, sans nourriture, sans boisson, dans un froid mordant, nos trois héros luttent pour conserver tout leur courage après une traversée éprouvante. Georges est inquiété par un autre problème : ses yeux commencent à fatiguer et sa vision se trouble, comme un rappel sur le fait qu’il doit aller consulter l’un des meilleurs spécialistes du sujet, à Charousse.
En haut du cayonDurant la nuit, en l’absence de commandement efficace, la troupe en contrebat, menée par les Eisen, festoie bruyamment. Pire, Daniel aperçoit que l’un des soldats ne fait pas que jongler avec du feu. Ses figures sont bien trop régulières pour être dues au hasard. Il s’agit de signaux bien définis mais impossible de comprendre le message de ce traître.

Quelques longues minutes plus tard, la réponse est là : une centaine d’indiens, flanqués de quelques tuniques rouges surprend l’expédition et arrête les quelques trop rares soldats qui ne trahissent pas. En premier lieu des traître, l’ex Rose+Croix radié et sa bande d’ancien taulards Les Eisen fulminent mais en quelques mots l’ancien Rose+Croix le rallie à sa cause. Voici nos héros seuls. Leurs position a elle aussi été trahie et de nombreux indiens locaux les prennent en chasse. Daniel couvre la fuite
de ses amis et met au sol un maximum d’indiens avant d’être mis hors d’état de nuire.

Felipe et Georges se mettent donc en chasse. Mais avant de ne pouvoir atteindre le groupe des prisonniers, ils sont repérés et, sous le nombre, faits prisonniers.

Une grande fête semble se dessiner en l'honneur des héros

Nos trois héros se retrouvent avec les survivants fidèles de leur expédition et un groupe d’éclaireurs de l’armée castillane, suspendus dans des cages dans l’attente d’être sacrifiés aux dieux locaux. Voilà qui ne va pas aider Georges à se réconcilier avec les religions. Les premiers prisonniers sont exécutés quand vient une femme drapée d’une longue cape en plumes colorées. Elle choisit deux hommes : Daniel et Felipe et les emmène à sa suite. Les deux héros découvrent vite qu’ils ont été emmenés pour féconder 20 jeunes femmes. Si Daniel oublie vite qu’il est marié et amoureux (même si pas de sa femme), Felipe se refuse à devenir un simple étalon forcé au coït. Il se rebelle donc et retourne dans sa cellule. Georges est choisi à sa place mais refuse à son tour. Daniel se voit tatouer un symbole pour dresser sa virilité et est finalement rejoint par un soldat castillan pour l’épauler dans sa tâche. Fort de leur succès, les deux étalons sont traités avec tous les honneurs et Daniel tente de séduire la prêtresse.

De leur côté, Felipe et Georges ont mis au point leur plan pour forcer leur cage et s’évader par les toits. Il se dirigent le plus discrètement possible à travers la ville et parviennent à la maison
dans laquelle est retenue Isabella, la soeur de lait de Daniel. La jeune hidalgo a été vendue comme esclave à un riche et grassouillet propriétaire. Aux cris de colère qu’elle pousse, sa situation
d’esclave de luxe est loin de lui plaire. Deux gardes assommés plus tard, Felipe et Georges s’enfuient avec la belle Isabella.
Un coup de canon résonne au loin. Un coup de semonce plutôt qu’une attaque. Des Castillans ? Sinon qui ?

À leur demande, la sœur de lait de Daniel conduit ses deux sauveurs aux indiens retenus esclaves. Le trio libère les indiens de la tribu des Ours. Le groupe se sépare alors. Felipe tente de retrouver la prêtresse pour la prendre en otage, tandis que Felipe conduit les indiens vers l’une des sorties de la ville. Georges et Isabella laissent à leur sort les indiens et partent ensuite libérer les trop rares survivants de l’expédition.

Felipe retrouve Daniel en compagnie de la prêtresse. Le « couple » se promène main dans la main dans des jardins. Felipe lance un signe de tête à Daniel et se jette à l’assaut des gardes.

Les deux aventuriers parviennent à s’enfuir et rejoignent Georges et Isabella qui plongent avec les prisonniers dans le lac qui marque la sortie de la ville. Mais au moment de sauter, Felipe s’interrompt. Mon épée familiale ? Daniel n’a pas la moindre idée d’où elle se trouve. Felipe refuse de sauter et repart vers la ville. Pendant plusieurs heures il cherche à retrouver l’ancien missionnaire castillan devenu traducteur ici. En vain. Il finira prisonnier.
Daniel et Georges ont rejoint a berge avec les autres évadés. Les indiens prennent directement le chemin du retour mais nos deux héros, ainsi que Isabella et l’un des deux survivants parmi les soldats de Georges, préfèrent rejoindre l’armée castillane qui assiège la ville indienne.

Le General castillan n'a pas l'air d'un tendreLe dénommé Cortez qui dirige cette force militaire accepte de tolérer ces intrus dans ses rangs pour l’accompagner au cours des négociations qui vont avoir lieu. Préambule aux négociations, Felipe est libéré. Le trio Georges-Felipe-Danniel est reconstitué et libre mais inquiets. Cortez ne leur inspire en effet pas confiance. Mais sans interprète il est impossible d’agir avant l’heure des négociations.
Le lendemain matin, les émissaires castillans ainsi que notre trio se retrouvent face à l’Empereur local. Mais avant même que la négociation ne commence, Cortez et ses hommes abattent les gardes de l’Empereur et le constituent prisonnier. La cité est pour le moment aux mains des Castillans. Felipe, Daniel et Georges préfèrent se retirer plutôt que de participer au bain de sang qui risque d’éclater.
Mais plutôt que de partir les mains vides, les cinq survivants (avec Isabella et Gwendal, le soldat survivant de l’expédition) remplissent chacun un sac d’or avant de quitter la cité. Georges a pu copier les cartes de Cortez et rejoindre la ville castillane puis prendre un bateau vers la capitale montaginoise du nouveau monde est une formalité.

Le retour chez eux s’avère cependant amère. Fernando, l’ami et L'Empereurcompagnon Rose+Croix de Felipe pend sur un gibet en place publique. Il a été reconnu d’avoir enlevé et hébergé une esclave noire. De son côté, Georges apprend que Paquito a disparu. Il enquêtait sur la mort de Blanche, lui apprend Witney, seule personne à s’être inquiétée de sa disparition.


MJ : Mickael

PJ : Felipe (Benoît), Georges/Armand (giom), Daniel/Diego (tutu)


Sites favoris


26 sites référencés dans ce secteur

Brèves

12 août 2018 - Nouvelle URL pour le forum des Altariens

L’adresse Internet du forum des Altariens est désormais la suivante : http://altaride.forumactif.com

30 avril 2013 - Réouverture du site des Altariens

Bonne nouvelle !
Le site de la guilde d’Altaride a migré vers son nouveau serveur, qui est (...)

26 avril 2008 - Projet de portail altarien de jeux de rôle

Bon, histoire de lancer un sujet polémique...
Star Wars Guerre Civile est une campagne de jeu (...)

26 septembre 2007 - Le retour du site

Bienvenue à nouveau dans nos pages !
Après une petite période compliquée au niveau de la gestion (...)

4 septembre 2006 - Maintenance du site

La Guilde d’Altaride se modernise et s’est procuré un nouvel hébergement.
Le site est donc (...)