Ours mal lêchée

Partie du 27/11/2009
mercredi 2 décembre 2009
par  GIOM
popularité : 91%

Pendant que son compagnon de route Armand s’appropriait ses nouveaux domaines et se redécouvarit en riche propriétaire terrien, Felipe suivait un tout autre chemin. Ayant tout perdu, désabusé de la vie de l’ancien monde, l’ancien noble castillan s’intègre auprès des indiens.

Après avoir libéré les indiennes esclavagées dans un bordel, Armand retourne au fort montaginois. Felipe, lui, n’a plus rien ni personne à y retrouver et préfère s’intégrer avec les indiens. Malgré ses faits d’arme, il faut du temps pour que la tribu des ours l’acceptent mais tout vient à point à qui sait être patient. Le chaman de la tribu propose donc à Felipe de passer l’épreuve rituel pour intégrer définitivement la tribu. Il doit pour cela partir seul et affronter un ours. Sans aide.
Felipe part donc et parcourt la forêt plusieurs jours sans trouver aucune piste. Le noble aventurier qu’il est n’a pas encore les talents de pistage de ses nouveaux confrères indiens.
Après plusieurs jours de survie seul dans les étendues sauvages il entend des cris et s’approche. Il découvre un groupe de cinq soldats montaginois s’amusant des deux soldats et de l’enfant indien qu’ils viennent de tuer. Le sang de Felipe ne fait qu’un tour et il fonce au milieu des soldats, taillant, coupant, embrochant. Il s’aperçoit que les soldats ont une autre proie : une jeune femme à peine adulte, les vêtements déchirés, qu’ils gardaient pour le dessert.
Celle-ci profite de la diversion pour se défaire de ses liens. Elle se saisit d’une Tania, sauvée par Felipebranche pointue et bondit sur l’un des soldats avant de lui planter son arme improvisée une dizaine de fois dans le dos.
Dans le même temps, Felipe s’est défait de deux soldats. Les deux survivants courent vers leurs chevaux. Tania, la jeune femme, se saisit d’une dague qu’elle lance à la perfection dans le dos de l’un des fuyards qui tombe au sol, blessé. Felipe saute à son tour en selle et poursuit le dernier.
Tania rejoint sa proie, encore en vie, et la menace de sa lame. Le soldat ne trouve rien de plus intelligent que de la provoquer et Tania lui tranche la gorge sans autre forme de procès.

Felipe retrouve la jeune femme les mains en sang mais ne pose pas de questions. Il accepte de prendre sous son aile la jeune femme mais lui demande de le laisser affronter seul son ours. Les jours qui suivent voient Felipe devoir jouer le protecteur paternel à ce garçon manqué qui n’est aucunement habituée à se promener en pleine nature. Tania a promis de ne pas intervenir dans le combat de Felipe mais devant la difficulté du noble à parvenir à ses fins elle ne peut s’empêcher de précipiter les choses en attirant elle-même un ours massif vers le piège qu’il a créé.
Quand Felipe rentre au camp, le village est partagé entre la tristesse de retrouver trois des siens morts et la joie de compter un nouveau membre. Felipe prend le nom indien de Dent d’Ours et est félicité pour son double succès : l’épreuve de l’ours réussie et le fait d’avoir trouvé une squaw dans la forêt. Dent d’Ours tente bien d’expliquer qu’il n’y a rien entre Tania, nommée Ours Mal Lêchée par les indiens, et lui mais en vain.

Le village du clan des ours

Les événements se précipitent. Un grand pow-wow est organisé entre les clans des loups, des corbeaux et des ours. Le clan des loups se fait accompagner de deux Avaloniens : un noble devenu aussi fanatique que les guerriers loups qu’il accompagne et un officier dépité de voir à quelle point les méthodes de sa nation sont rendues loin de la stricte discipline militaire.
Le noble Avalonien et le clan des loups sont très remontés et exhortent les deux autres clans indiens : corbeaux et ours à prendre les armes. Le Capitaine avalonien semble lui plus dépité des méthodes de son pays qu’autre chose. Cela n’a rien d’une guerre propre et dans les règles de l’art.

L'officier avalonien, dépité des méthodes utiliséesLes indiens décident donc d’attaquer l’un des convois dont les Corbeaux ont repéré les traces. Felipe se porte volontaire pour participer au carnage et Tania accompagne la troupe, voyant là une bonne occasion de gagner un peu d’or.
Prendre par surprise le convoi montaginois est un jeu d’enfant. Celui-ci décide en effet de traversé un canyon. Les Corbeaux feront pleuvoir rochers et flèches sur le milieu du convoi. Les Loups s’attaqueront à l’arrière et les Ours à l’avant. Felipe, vêtu à l’indienne mais toujous avec son épée de gentilhomme en main, défait la Lieutenant montaginoise qui commande le convoi.
Les indiens ont quelques prisonniers mais la majorité des colons sont massacrés. Tania, elle, a réussi à braquer les bijoux et possessions de riches colons. de quoi repartir sur le bon pieds une fois revenue à la civilisation.
De retour aux campements, la Lieutenant est remise aux Loups, contre l’avis de Felipe. Heureusement elle parviendra à s’enfuire dans la nuit.

Les jours passent. Tania parvient à dérober plusieurs effets au capitaine avalonien, dont sa superbe montre et des plans stratégiques sur l’emplacementd es forces montaigne repérées.
Après dure négociation, la jeune voleuse réussit enfin à convaincre Felipe de la ramener à la ville montaginoise.

Lorsqu’ils arrivent en ville, Felipe et Tania constatent que celle-ci a encore grossi. De plus elle fourmille d’agitation : l’ancien Gouverneur aurait été assassiné par sa femme qui a été aussitôt été pendue. Felipe ne croit pas en la culpabilité de Blanche mais n’a pas le temps d’enquêter car un autre événement fait la une des potins en ville : le Général et bras armé de l’Empereur vient d’apparaître à travers un immense miroir apporté là pour l’occasion.
Felipe évite ses hautes pompes montaginoises et préfère travailler à l’installation d’un quartier général Rose Croix. Il tente, pour se faire, de sortir son ami et autre Rose Coix de l’alcoolisme dans lequel il a sombré.
Devant la misère des enfants dans les ruelles insalubres de la cité improvisée, Felipe transforme vite son QG en soupe populaire pour les enfants les plus populaires.

Tania, plus téméraire que réfléchie, prend rendez-vous avec un officier montaginois pour lui revendre les informations qu’elle a dérobé au capitaine avalonien. L’officier lui rit au nez avant de prendre connaissance des documents. Tania est aussitôt conduite devant le Gouverneur bedonnant qui lui donne une patente en gage de remerciement.
Tania ne sait qu’en faire, elle qui a toujours vécu de dans la misère. Elle se retrouve avec une coquette somme en bijoux et avec l’autorisation d’ouvrir un commerce. Ne sachant que faire d’autre, elle décide d’ouvrir une maison de danse pour fille dévêtues mais sans prostitution. L’idée horripile Felipe qu’elle voit régulièrement puisqu’elle l’aide financièrement et manuellement dans son objectif de nourrir et aider les enfants abandonnés de la ville.

Les semaines passent et Felipe reçoit une invitation pour un mariage dans la propriété de Georges de la Houssinière, son ancien ami devenu le nouveau mari de sa propre femme. Felipe s’y rend à contrecœur et découvre que la mariée n’est autre que l’officier qu’il a libérée des indiens.
Les retrouvailles avec Georges et plus encore son ex-femme sont assez froides.

De retour dans la ville principale, Felipe et Tania poursuivent leur combat contre la fin et la misère. Mais l’hiver vient. Les convois de nourriture n’arrivent plus. Pire, les réserves de grain ont moisi. Un traître dans le camp montaginois ?
Le "nouveau" Gouverneur montaginoisGeorges, qui rend régulièrement visite à son ancien ami, et Felipe hésitent à prendre d’assaut le palais du Gouverneur qui s’engraisse pendant que la population meurt de faim. Mais Georges se désiste au dernier moment.
Devant la famine qui grandit, Felipe décide d’emmener ses enfants dans la forêt vivre avec les indiens. Tania et ses filles ne tardent pas à le suivre.
Des expéditions de chasse sont organisées mais elles suffisent à peine à nourrir la population. Au nord, dans la ville proche des propriétés de Georges, la famine gronde également. La population n’a cessé de croître mais les premières récoltes ont été maigres et là aussi les convois de nourriture semblent mystérieusement disparaître. Même sur les propres terres de Georges la famine se fait sentir et le noble aventurier doit sacrifier une partie de ses chevaux pour nourrir ses gens.
Heureusement, après d’intenses discussions, les indiens décident d’aider leur ami Georges mais pas la ville à côté. Georges n’en démords pas et prend sur ses réserves pour apporter un peu de nourriture aux deux villes.

Le fort commandé par Duflantier, sous la neige

Après un hiver meurtrier, le printemps revient, avec un flot toujours continu de nouveaux arrivants. Eisen en nombre et prisonniers politiques montaginois. Georges doit se battre pour déloger un groupe d’Eisen butté de ses terres.
Et les ennuis s’accumulent. De l’or a été trouvé au sud et Georges peine à trouver de la main d’œuvre. Une solution vient se présenter à lui. Jacques Laffitte, un capitaine indépendant propose de vendre de la main d’œuvre bon marché, tout droit venue d’Afrique. Georges refuse aussitôt mais devant la situation, il n’a finalement d’autre choix que d’accepter.

Il évoque cependant le sujet avec son ami Felipe et tous deux envisagent un plan d’action pour désamorcer le commerce de ce Laffitte.

Une autre rumeur commence à naître sur les terres montaginoise du Nouveau Monde : des élections seraient envisagées pour mettre en place un Gouvernement d’élus...


MJ Mickaël

PJ présents : Felipe, alias Dent d’Ours (ben), Tania, alias Ours Mal Lêchée (giom), puis Armand de Lussepuys, alias George de la Houssinière (giom)


Sites favoris


26 sites référencés dans ce secteur

Brèves

12 août 2018 - Nouvelle URL pour le forum des Altariens

L’adresse Internet du forum des Altariens est désormais la suivante : http://altaride.forumactif.com

30 avril 2013 - Réouverture du site des Altariens

Bonne nouvelle !
Le site de la guilde d’Altaride a migré vers son nouveau serveur, qui est (...)

26 avril 2008 - Projet de portail altarien de jeux de rôle

Bon, histoire de lancer un sujet polémique...
Star Wars Guerre Civile est une campagne de jeu (...)

26 septembre 2007 - Le retour du site

Bienvenue à nouveau dans nos pages !
Après une petite période compliquée au niveau de la gestion (...)

4 septembre 2006 - Maintenance du site

La Guilde d’Altaride se modernise et s’est procuré un nouvel hébergement.
Le site est donc (...)