Merk Talaran

jeudi 2 mars 2006
par  Ghost Coyote
popularité : 91%

Voici l’histoire du cinquième capitaine du vaisseau qui deviendra le Tatiana.

Humain, mercenaire et pilote émérite, âgé 28 ans lors de la prise de commandement du vaisseau.

Merk est originaire de Bespin, où il est né en -29. Il rentre très jeune à l’académie de pilotage, après la mort de son père, alors qu’il n’a que 7 ans. Il commence en simple technicien... de surface. Rapidement, il apprend en regardant, devient mécanicien, et peut commencer sa formation à l’âge de 13 ans. Là, après quelques années un et concours brillamment passé, il se sert de ses quelques économies ainsi que d’un large emprunt pour acheter d’occasion un chasseur Z-95, modèle célèbre pour sa fiabilitié, bien que vieillissant.

Il rembourse rapidement ses dettes et gagne bien sa vie, grâce à ses facultés de pilote, qui lui octroient une excellente réputation sur tout le secteur.

Mais malheureusement, le jeune Merk Talaran a un vice : le jeu. Or, celui-ci finit par le couler en -1, lorsqu’un tricheur du nom de Parova Feedan, un Rodien, lui prend tout son argent ainsi que son vaisseau (l’Opera), lors d’une partie de sabbac. Merk, fou de rage, se rend chez lui, et le menace de mort. Son adversaire, qui a déjà utilisé tout l’argent, lui propose de lui apprendre quelques techniques de triche, et, le marché conclu, le pilote se refait une fortune dans les casinos de la Cité des Nuages. Il décide ensuite de reprendre le chemin de l’espace, traqué par les autorités, bien que non découvert, et, avec trente-cinq mille crédits en poche, fait le tour des vaisseaux d’occasion. Mais pour ce prix-là, il ne trouve rien... sauf une épave, un transporteur léger de l’Empire à moitié dépeçé, qu’il se décidé néanmoins à acheter.

Ainsi, il devient capitaine de l’EP Vanity, qu’il renomme Space Riser et qu’il répare seul, comme il peut. Pour lui, les affaires reprennent, maisi il doit s’éloigner de sa planète natale ; il accepte alors une offre de l’Empire qui doit le mener sur Corellia, avec à son bord une importante cargaison d’armes lourdes et de matériel pour blindés, qu’on lui a confié en raison de ses talents de pilotage et de la discrétion de son appareil.

Et c’est donc avec un équipage aussi réduit que son armement qu’il s’engage dans l’aventure ; en chemin, malheureusement, son nouveau vaisseau est attaqué par l’Alliance, qui a intercepté les ordres de mission. Merk Talaran se rend après la mort de son équipage, et livre les armes aux rebelles pour sauver son engin ; ceux-ci, en échange, le laissent repartir sain et sauf. Il atterit sur Corellia, les soutes vides et la coque endommagée, mais surtout attendu là par les impériaux, qui le soupçonnent d’avoir livré les armes aux rebelles volontairement. Il s’en rend compte juste avant son atterissage et se pose sur un endroit plus reculé de la planète, avant de contacter un ancien camarade de l’école de pilotage, qui travaille aux services secrets Corelliens. Celui-ci tente d’arranger la fuite de son vaisseau en échange d’une mission : amener un droïde des services secrets, Ritsu, camouflé en robot de cuisine, à un centre informatique de la planète. Merk accepte, mais avant qu’il ne puisse faire quoi que ce soit, le BSI a retrouvé sa trace et tente de lui mettre la main dessus. Désespéré, il se sépare alors du Space Riser, en le revendant aux rebelles rapidement.

Puis il quitte Corellia dans un autre vaisseau, qui l’emmène sur Gobindi, planète de la Bordure Extérieure. On entendit plus jamais parler de lui.

Le vaisseau est maquillé, allégé en armement et envoyé discrètement à une cellule de résistance de Coruscant, où il ne sert pratiquerment pas, et où aucun capitaine ne le prend en charge. C’est donc en l’an 1 que reprend vraiment son histoire, lorsque, fuyant les émeutes anarchistes, le groupe mené par Tatiana (enfin mené, elle est dans les vappes quand même...) l’acquiert après avoir fait joué de ses relations. Les rebelles conscentent à s’en débarasser en voyant approcher la répression impériale, et la jeune fille en prend le commandement.

Retour à l’histoire du Tatiana


Sites favoris


26 sites référencés dans ce secteur

Brèves

12 août 2018 - Nouvelle URL pour le forum des Altariens

L’adresse Internet du forum des Altariens est désormais la suivante : http://altaride.forumactif.com

30 avril 2013 - Réouverture du site des Altariens

Bonne nouvelle !
Le site de la guilde d’Altaride a migré vers son nouveau serveur, qui est (...)

26 avril 2008 - Projet de portail altarien de jeux de rôle

Bon, histoire de lancer un sujet polémique...
Star Wars Guerre Civile est une campagne de jeu (...)

26 septembre 2007 - Le retour du site

Bienvenue à nouveau dans nos pages !
Après une petite période compliquée au niveau de la gestion (...)

4 septembre 2006 - Maintenance du site

La Guilde d’Altaride se modernise et s’est procuré un nouvel hébergement.
Le site est donc (...)