Défense organisée

séance du 11/02/2011
samedi 12 février 2011
par  GIOM
popularité : 5%

Le village d’Orfevra était débarrassé de Ron et de son système de racket organisé. La petite ville pouvait reprendre à vivre dans le calme. Mais déjà d’autres nuages, bien plus noirs, s’amoncelaient à l’horizon...

Le quatuor de héros fut vivement félicité par les villageois. Ce fut donc le sentiment du devoir accompli que le groupe s’accorda une bonne nuit de repos. Le lendemain, l’exploration du relais de diligence et de la maison du tanneur n’apportait rien de plus, si ce n’était que Ron avait déjà empaqueté toutes ses affaires et prévu son départ. La suite de la journée se passa chez le Baron qui félicita ses héros pour leur mission et les invita à poursuivre leur enquête. La prochaine piste était toute désignée : le village de Banaclau où Ron se rendait régulièrement.

Le soleil dardait les steppes d’une chaleur revigorante à travers le dédale de falaises. Une rencontre vint cependant rompre la monotonie des trois jours de trajet : un apprenti envoyé en mission initiatrice. Suspicieux, Edan inspecta l’étrange personnage qui se révéla briller d’une aura malsaine. Si le doute persistait encore il était maintenant dissipé. Le groupe n’irait certainement pas aider un aussi sinistre personnage directement venu de Voldeau dans une obscure quête initiatrice. Lorsque le denier tour de garde d’Edan se termina et que le jeune paladin aperçut la silhouette éphémère d’une tour des Royaumes Oubliés, il se garda bien d’en parler.

Les falaises entourent le groupe de héros

Le reste du voyage se fit sans encombre. Pour Edan, fouler de nouveau les terres de l’Empire du Lion avait quelque chose de particulier.

Le village de Banaclau n’avait rien à voir avec le calme retrouvé d’Orfevra. Les rues mal tracées grouillaient de soudards engagés par la Milice qui occupaient leur journée à chercher quelque bagarre. Le groupe enquêta auprès des éclaireurs du village et apprit rapidement que la Milice montait une armée de près de 400 hommes. Les éclaireurs étaient déjà engagés pour conduire cette force armée sur Orfevra. Il ne fallait pas tarder. La ville du Baron était en danger.

L’enquête fut donc écourtée et le quatuor de héros engagea un des éclaireurs pour les mener au plus vite sur le chemin du retour.

Les forces de la Milice se rassemblent

Le Baron confirma les craintes du groupe de héros : ses éclaireurs venaient de lui signaler un autre contingent d’environ 200 hommes venant du nord. La Milice semblait mettre une force conséquente contre cette petite bourgade sans prétention. Etait-ce pour le Baron ? Pour la ville en elle-même ? Quoi qu’il en soit, si un premier renfort de 20 soldats, 15 mages de bataille et 10 arlequins étaient déjà en route depuis Milamber, il faudrait tenir quelques jours en forte infériorité numérique avant que d’autres renforts n’arrivassent.

Le quatuor prit les choses en main et exhorta la population. Dès le jour même, les préparatifs de guerre furent lancés : palissades, fosses et pieux pour stopper la cavalerie ennemie, réserves de carreaux d’arbalètes et même machine de guerre.

Trois jours plus tard, les forces ennemies apparurent à l’horizon. La tension monta dans la nuit et, dès l’aube, l’assaut fut donné. Malgré les pertes dans les pièges et les fosses établies autour de la ville, la supériorité restait en faveur des assaillants. Edan combattait sur les remparts, épaulés par les guerriers arlequins de Milamber. De leur côté, Acdramir et Ogard, épaulés par les mages de bataille, faisaient pleuvoir la puissance de leurs sorts sur la mêlée adverse, tandis que Grand Air entonnait des champs pour galvaniser ses alliés. La bataille faisait rage mais ne dura pas. Les chevaliers de la Milice avaient été pris pour cible en priorité et, mis au sol, la piétaille mal entraînée et peu disciplinée quitta rapidement les combats. Orfevra sortait victorieuse du premier assaut.

Mais nos héros n’étaient pas dupe. Ce premier assaut n’avait engagé qu’une partie des forces de la Milice. Et celle-ci ne tarderaient pas à jeter toutes ses troupes dans la bataille.

les assaillants sont en déroute

Le lendemain, et le surlendemain, rien ne se passa. La Milice rassemblait ses forces et constitua quelques machines de guerre. Le troisième jour, l’assaut fut enfin donné. Cette fois toutes les forces de la Milice furent engagées contre la petite ville d’Orfevra. Et l’assaut fut mené par le Seigneur Marel, lui même, prêtre du Bouclier galvanisant ses hommes.

L’assaut n’avait rien à voir avec le premier. Les défenses ne tinrent que peu de temps et bientôt les rues et ruelles du village firent place à la rage des combats. Nos héros ne s’y trompaient pas, tant que le prêtre guerrier serait debout, les assaillants n’abdiqueraient pas et la force du nombre finiraient par les amener à la victoire. Ogard et le chef des mages de bataille tissèrent alors plusieurs toiles magiques afin d’orienter le trajet de leur ennemi. Le piège fonctionna à merveille et le prêtre fut cerné avec sa garde rapprochée par nos héros.

Le prêtre du Bouclier et sa garde rapprochéePerché sur son destrier, Edan chargea son ennemi qui mordit la poussière une première fois. Mais aussitôt un des chevaliers errants de la Milice se mit en travers du paladin et engagea le combat. A son tour Acdramir prit pour cible le prêtre-chevalier. Mais ses sorts n’eurent que peu d’impact sur leur ennemi. Le jeune humain fut bientôt la cible des arbalétriers en contrebas et fut contraint à battre en retraite. Grand Air fut lui pris pour cible par le prêtre et s’effondra en même temps que tout un pan de toit. Ogard, laissé seul, entonna sa spécialité. Plusieurs rayons ardents partirent de ses doigts agiles et allèrent percuter de plein fouet leur cible. Le prêtre tenta bien d’invoquer des soins sur sa propre personne mais cela ne suffit pas. Son dieu venait de le rappeler auprès de lui.

Comme les quatre héros s’y étaient attendus, le moral des troupes assaillantes chuta aussi vite que leur chef s’était effondré sur le sol. L’impressionnante armée se dispersa rapidement dans la campagne alentour. Et le temps qu’elle se regroupe, les renforts de Milamber seraient là.

Sur le corps inerte du prêtre, un ordre de mission dévoila la raison de l’assaut : un objet situé dans l’aile nord du manoir du Baron. Le groupe en fit donc part à l’intéressé qui avoua savoir de quoi il s’agissait... mais refusa d’en dire plus pour le moment. L’ordre de mission du prêtre révéla une autre information : la Milice avait connaissance d’un passage au sein des ruines des Royaumes Oubliés. Notre groupe n’en avait donc pas encore fini avec la Milice...


- MJ :

  • Sorleg’ti

- PJ présents :

  • kobe dans le rôle de "Grand Air"
  • globo dans le rôle d’Ogard
  • berolson dans le rôle d’Acdramir (et de son corbeau)
  • giom dans le rôle d’Edan

Commentaires  forum ferme

Sites favoris


26 sites référencés dans ce secteur

Brèves

12 août 2018 - Nouvelle URL pour le forum des Altariens

L’adresse Internet du forum des Altariens est désormais la suivante : http://altaride.forumactif.com

30 avril 2013 - Réouverture du site des Altariens

Bonne nouvelle !
Le site de la guilde d’Altaride a migré vers son nouveau serveur, qui est (...)

26 avril 2008 - Projet de portail altarien de jeux de rôle

Bon, histoire de lancer un sujet polémique...
Star Wars Guerre Civile est une campagne de jeu (...)

26 septembre 2007 - Le retour du site

Bienvenue à nouveau dans nos pages !
Après une petite période compliquée au niveau de la gestion (...)

4 septembre 2006 - Maintenance du site

La Guilde d’Altaride se modernise et s’est procuré un nouvel hébergement.
Le site est donc (...)