Ma seconde mort

Séance du 23/03/2010
vendredi 2 avril 2010
par  GIOM
popularité : 96%

L’heure de vengeance à sonner. Celui qui me tua une fois, ou crut me tuer, Dark Rackam, doit compter ses dernières heures. Si je ne peux me déplacer et le tuer moi-même, mes anciens amis s’en chargeront, que ce soit Cheapo, Elian, Illa ou même Isak et Wonwook, accompagnés de ce jeune informaticien de Dorian qui n’a trouvé mieux que de se faire de la chirurgie esthétique pour me ressembler. Ah la célébrité...

Le groupe Meduz se trouvait bloqué par une puissance de feu trop imposante. Une fois de plus, je dois les aider en ouvrant puis fermant les sas pour qu’ils se replient. Et ils trouvent encore moyen de douter de mon amitié après tant d’années passées ensembles !

Etait-ce le périple incroyable qui nous a uni dans le « passé » mais Elian, lui, ne met pas en doute mon aide et avance droit au but. Pr contre c’est vrai qu’il a changé lui aussi. Et pas que visuellement. Mais comment en étant que code informatique puis-je analyser au mieux tous les sentiments humains. Shaeli elle-même considère toujours Lirb comme mort. Il me faut reconstituer ce corps ou même un corps quelconque. Si les doutes du Dr Gend sont avérés, au pire j’en prendrai un qui ne sera pas le mien. Mais je n’ai jamais été aussi proche du but et il faut poursuivre, malgré les doutes que j’ai envers la fidélité de certains de mes anciens amis.
Elian rattrape son retard. Même si je ne peux stopper toutes les arrivées ennemies, je peux en revanche fermer sas après sas sur le trajet de Dark Rackam.

Le jeuens apprentis de Dark RackamPendant ce temps, le groupe Meduz préfère traînasser en interceptant un Amiral et une Colonel impérial dont je n’ai absolument que faire. A croire qu’après tout ce que j’ai fait pour eux leurs petits trucs personnels sont plus importants que leur ancien ami. Je me demande s’ils n’ont pas coupé et achevé notre amitié le jour où mon coeur s’est arrêté de battre. « Méfies-toi de tes ennemis mais méfies-toi encore plus de tes amis » dit ce vieux proverbe Bothan. Ca n’a jamais été aussi vrai.

Le groupe Meduz a obtenu ce qu’il voulait. La Colonel est arrêtée et le cadavre de l’Amiral, proprement abattu par Illa, est bien sans vie. Mais au lieu de repartir de l’avant, les voilà qui se chamaillent de nouveau et en viennent même aux mains. Wonwook projette Illa au sol et le menace de son sabrelaser. Décidément le wookiee est toujours à la limite de basculer du côté obscur. Et Illa a encore dû sûrement le provoquer. En effet, il suffit de regarder l’enregistrement des caméras pour voir qu’il a tiré sur la Colonel au sol. Dans la jambe, oui. Mais bon Wonwook a tellement insisté sur le fait qu’il la voulait vivante...

Bref, plus le temps s’écoule plus je me rends compte qu’Elian est mon seul espoir. D’autant qu’avec lui nous avons notre marché. Il a besoin de mes talents autant que moi des siens. Je ne sais pas ce qu’il veut faire de tous ces clones mais peu importe. Bâtir une nouvelle Académie Jedi m’a-t-il dit. Très bien moi du moment que je revis.

Malheureusement Elian arrive presque tard au niveau du pont d’embarquement 2. Dark Rackam se précipite déjà à bord d’une navette et envoie ses meilleurs apprentis, la version la plus ancienne et la mieux entraînée, sur Elian. Le Maître Jedi en a vu d’autre mais c’est vrai que là il a quelques difficultés et est même touché. Il faut qu’il s’en sorte indemne si je veux qu’il affronte Dark Rackam. Tant pis pour les autres traînards, je dois agir. Je quitte le réseau global du SuperStarDestroyer et me télécharge dans le réseau local des défenses du ponton pour épauler le Jedi.

En orbite de VjunNous sommes victorieux et je préviens Elian que je veux l’accompagner. Tant que le champ de stase ne sera pas rétabli, je serai plongé dans un équivalent de comas. Peut-être même que ce champ risque d’avoir des séquelles graves sur moi voir m’anéantir. Mais je suis près à prendre le risque. Et puis Cheapo n’est pas une flèche devant un ordi mais il saura bien appliquer les consignes simples que je lui ai laissées.

Je contacte une dernière fois Dorian : « Si tu n’as pas de nouvelles de moi d’ici 30h préviens Cheapo et dis-lui d’appliquer la procédure. » Je me télécharge ensuite dans un ordinateur portable où je me trouve bien à l’étroit. Je dois même abandonner une partie de mes programmes complémentaires. Quand je pense au temps que j’ai passé sur chacun d’eux ! Mais il faut savoir faire des sacrifices pour atteindre ses objectifs.

Elian prend l’autre navette lambda et part à la poursuite de Dark Rackam. Il ne restera plus de navette pour le « Meduz » mais vu l’aide qu’il m’ont apporté jusqu’à présent et la suspicion dont ils ont fait preuve à mon égard c’est peut-être pas plus mal.

Je demande à Elian de bien positionner mon système de senseur afin que je puisse percevoir au mieux l’environnement extérieur. Et lui rappelle une dernière fois la procédure pour me réactiver après le champ de stase au cas où le paramétrage de relance automatique ne suffirait pas.

La navette fonce à travers l’espace et slalome entre les tirs ennemis. Les forces de la NR nous attaquent au canon à ion me dit Elian. Comme si le groupe Meduz les avait prévenues de notre sortie. Et moi qui les ai tant aidé. « C’est toujours par ses amis et non ses ennemis qu’on est trahi » comme le dit un autre vieux proverbe Bothan.

Arrivée en orbite basse de Vjun, Elian s’aperçoit que le champ de stase est toujours actif, même si Rackam a pu passer. Je lui conseille d’éviter le champ et de nous poser au milieu des forces de la nouvelle République. De là nous trouverons bien un moyen de communiquer. Mais Elian préfère plonger sans contrôler son appareil. Il a beau être devenu un excellent pilote depuis que mon cœur ne bat plus, je n’ai pas confiance. Mais une fois de plus mon avis semble peu importer. A quand le jour où l’on me considérera de nouveau comme un être vivant et non une machine ?

Nous entrons dans le champ et je disparaît... sans certitude de pouvoir me réveiller.

La navette pénètre dans le champ de stase

Je revis. Elian est entouré d’une masse impressionnante de droïds de combat. On est donc dans le Castel Bast. Le champ de stase a dû être coupé. Ils en auront mis du temps Cheapo et son équipe !

Cela dit, enfermé dans cet ordinateur trop étroit, je ne peux rien faire pour aider Elian. Et même si le Maître Jedi est devenu incroyablement puissant, chacun a ses limites. Et l’accumulation des adversaires depuis le début de la bataille se fait sentir.

C’est là que j’aperçois mes anciens amis Isak, Wonwook et Illa, ainsi que "Dark Elian" face à un droid de combatDorian qui arrivent à la rescousse. Ou du moins c’est ce que je croyais. Bien naïf j’ai été.

Illa dégaine son arme et tire... en plein dans mon ordinateur ! En plein sur moi ! Un tir qui ne peut être qu’intentionnel, connaissant Illa.

Je n’aurais jamais dû les aider. Des centaines de mercenaires dans la Galaxie, bien payés, auraient été plus efficace et moins versatiles.

Le premier tir a gravement endommagé l’unité informatique et je ne me fais pas d’illusions. Le second m’achèvera. Je ne peux compter que sur Cheapo. Et mes espoirs s’anéantissent par cette trahison odieuse.

Illa aurait-il déjà oublié tout ce que j’ai fait pour aider sa sœur ?

Si jamais je revis de nouveau, j’aurai ma vengeance.

Blam !
S’en est fini. Une seconde fois.

Fantôme 1.0 n'est plus


- MJ :

  • giom
    - PJ présents :
  • Dorian (tof)
  • Isak (tutu)
  • Wonwook (nono)
  • Illa (alex)

Commentaires  forum ferme

Logo de GIOM
mardi 20 avril 2010 à 16h02 - par  GIOM

Oui.

Fantôme, comme tout être vivant, est partial et a un avis subjectif. Fantôme qui est l’âme numérique de feu Lirb, connaissait très bien Cheapo et pas ou très peu Jazz. Il évoque donc naturellement le groupe d’intervention comme étant le groupe Cheapo, même si Cheapo n’était en aucun cas le responsable de ce groupe.

Ce résumé vu d’un pt de vue différent évoque simplement le fait que la notion de bien et de mal, de gentils et de méchants, peut être très subjective.
quand on lit le résumé vu par Fantôme on peut en effet se demander si les PJs ne sont pas les "méchants" de l’histoire... alors que dans le résumé vu par les PJs, aucun doute sur le sujet... ;)

Logo de Benoît
dimanche 4 avril 2010 à 11h24 - par  Benoît

Fantôme dit "Cheapo et son équipe" en parlant du groupe chargé de détruire le générateur de champ de stase... un rôle qui a été confié aux SpecForces du capitaine Jazz Mirg, si je ne me trompe pas.

Sinon, très bon résumé, qui évoque précisément ce qui se passe dans les circuits de Fantôme. Merci.

Sites favoris


26 sites référencés dans ce secteur

Brèves

12 août 2018 - Nouvelle URL pour le forum des Altariens

L’adresse Internet du forum des Altariens est désormais la suivante : http://altaride.forumactif.com

30 avril 2013 - Réouverture du site des Altariens

Bonne nouvelle !
Le site de la guilde d’Altaride a migré vers son nouveau serveur, qui est (...)

26 avril 2008 - Projet de portail altarien de jeux de rôle

Bon, histoire de lancer un sujet polémique...
Star Wars Guerre Civile est une campagne de jeu (...)

26 septembre 2007 - Le retour du site

Bienvenue à nouveau dans nos pages !
Après une petite période compliquée au niveau de la gestion (...)

4 septembre 2006 - Maintenance du site

La Guilde d’Altaride se modernise et s’est procuré un nouvel hébergement.
Le site est donc (...)