Khitarl

Le Khitarl constitue l’un des trois royaumes nains du Pacte. Celui-ci a une culture naine très prononcée et fonde sa force sur ces richesses minières et ses travaux de forge.


Articles publiés dans cette rubrique

dimanche 6 mars 2005
par  Cédric

La société du Khitarl

Le Khitarl est un royaume nain, et la construction de ce pays s’est faite dans une grande tradition de ce peuple.
Les gens du Khitarl sont très laborieux, et l’établissement du pays s’est faite autour de la constructions d’ouvrages miniers, de forges et de métallurgies. Les plus importantes cités (...)

dimanche 6 mars 2005
par  Cédric

Les terres du Khitarl

Le Khitarl est située dans la partie australe du Pélëar. Cette région comprend la partie la plus montagneuse du Pélëar et la Presqu’île d’Eikl. Les vallées sont très étroites et escarpées, et le climat est très aride et sec dans la plupart des régions. Seules la Presqu’île d’Eikl et la région entourant la (...)

dimanche 6 mars 2005
par  Cédric

Histoire et politique

Le Khitarl est un royaume qui existait bien avant la création du Pacte. Son nom vient de l’orcsaï Khith-Ahrl, qui signifie « les montagnes des titans ». Le souverain du Khitarl, comme dans les autres royaumes nains, est le roi, et le pouvoir est transmis de père en fils. Le roi du Khitarl est le (...)

Sites favoris


16 sites référencés dans ce secteur

Brèves

15 mai 2011 - Remise en route du forum

Le forum de la guilde d’Altaride a connu, au fil des années, bien des déboires ! Les versions se (...)

30 décembre 2009 - Forum SpipBB

L’interface Spip servant de cœur à notre site web, le forum fusionne maintenant avec le reste, (...)

8 décembre 2009 - Mise à jour du forum

Le forum, qui était en 3.0.1, est en cours de mise à jour vers la dernière version en date, la (...)

7 septembre 2009 - Spip 2 Le Retour

J’ai le plaisir de vous annoncer la mise à jour de notre interface Spip, qui passe en version 2. (...)

10 octobre 2008 - Inscription obligatoire pour les commentaires

Suite à une importante vague de spam sur les commentaires des articles, il est désormais (...)