L’Automne

mardi 5 janvier 2010
par  Benoît
popularité : 91%

Une amie internaute me demandait mes impressions sur l’automne, qui évoquait chez elle quelques souvenirs émus.

Je me pose la question et je me rends compte que pour moi, il y a décidément
deux automnes.

L’automne en ville, c’est pas très chouette. Il commence à cailler, le peu
de verdure disparaît, dissipé dans la boue des caniveaux. Et la pluie,
froide, se mêle à l’ombre de la nuit qui dévore nos fins de journée
embouteillées.

L’automne à la campagne, il en va tout autrement. C’est les châtaignes et
leur bogue d’épines à glaner au milieu d’un épais tapis de feuilles brunes,
bruissantes et craquantes. Un délice, avec du lait, ces châtaignes, grillées
dans une poêle à trous sur un feu de cheminée crépitant d’allégresse et de
bonne humeur après une longue promenade en forêt.

L’automne à la campagne c’est aussi une palette de couleurs ocres et dorées,
comme un embrasement immobile de la nature, qui se pare d’une dernière robe gaie avant d’affronter la rigueur de l’hiver tout proche.

L’automne, c’est bien, tant qu’on est de bonne humeur et qu’on a le regard
d’un poète plutôt que d’un râleur...


Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur

Brèves

30 juin 2006 - Vaut-il mieux être jacinthe ou cactus ?

Vaut-il mieux être jacinthe ou cactus ?
Vaut-il mieux être jacinthe ou cactus ? Certains vous (...)