05 Un Peu de Théorie occulte : la sorcellerie

v3.4
vendredi 23 juin 2006
par  Benoît
popularité : 4%

Ce qu’est la Magie du monde d’Altaride

Altaride est un monde unique et fantastique situé dans un lointain futur, bien que les civilisations qui s’y sont développées restent peu évoluées. Pourtant, si les hommes ont un jour décidé d’y installer des leurs, c’est à cause de la découverte d’une énergie nouvelle et encore inconnue. Plus tard, l’humanité a perdu le contact avec la poignée de colons installés sur Altaride, lors d’une grande bataille connue désormais par les peuples de la planète sous le nom d’Apocalypse Sanglante.

Cette énergie est en réalité ce que l’on appelle magie sur Altaride. Son origine reste un mystère, mais il semblerait qu’elle provienne des ressources minières uniques de la planète. En effet, une créature possédant la magie ne peut pas utiliser ses pouvoirs en dehors de l’atmosphère d’Altaride.

Les premiers qui ont appris à maîtriser cette énergie pour en exploiter les possibilités sont bien sûr les premiers habitants d’Altaride. La maîtrise de la magie est bien antérieure à l’arrivée des hommes. Pourtant, avant eux, seuls les dragons, la race la plus puissante de la planète, étaient parvenus à utiliser la magie par la force du verbe et du geste. Quelques chamans orques disposaient également de moindres pouvoirs.

Les hommes, lorsqu’ils se sont retrouvés abandonnés sur Altaride, se tournèrent vers cette curiosité qui les avaient amenés ici et l’approfondirent jusqu’à devenir les maîtres incontestés de la planète.

Les usages de la magie sont multiples, et plusieurs groupes différents se sont donc penchés sur différentes possibilités offertes par la magie. Ainsi, avec le temps, apparurent les tout-puissants Mages, les grands Magiciens, les influents Prêtres, les impressionnants Élémentalistes. Ces gens, le plus souvent humains et elfes, usent habituellement de leurs pouvoirs pour le Bien, favorisant le progrès et le bien-être. Mais parallèlement, les groupement occultent n’hésitent pas, eux non plus, à puiser dans le pouvoir de la magie pour dispenser le Mal et la terreur afin de servir leurs desseins destructeurs... Ainsi naquirent les puissants Sorciers, les redoutables Seigneurs de la guerre, les immondes Nécromanciens ou les Élémentalistes des Ténèbres.

La puissance de la magie, bonne ou mauvaise, est telle que les peuples d’Altaride sont condamnés à lutter indéfiniment pour éviter que le Mal ne triomphe - ou le Bien - mais nul, jusqu’à présent, n’a su donner la victoire à l’un des deux partis...

Ce qu’est le monde d’Altaride

Ce qu’ignorent la plupart des Altariens, c’est que le monde sur lequel ils vivent est spécial. En effet, Altaride est doté de ce qu’on pourrait comparer à une conscience. Altaride, puisque tel est son nom, est une sorte de gigantesque entité céleste sur laquelle la vie s’est développée. Au cours d’une première période, après l’éveil de cette entité, tout s’est passé dans la quiétude. Altaride « vivait », et était heureuse. Vint alors l’ennui. Altaride décida alors de créer la vie ; elle utilisa les éléments naturels dont elle disposait pour façonner des êtres. D’abord de la végétation, puis des animaux, et enfin, les dragons. Elle donna aux dragons le pouvoir de communiquer avec elle, et par-là même d’utiliser ce qui deviendra la magie. Les dragons veillaient au bien-être d’Altaride en évitant les débordements des autres créatures qui pourraient être un danger pour la planète. C’était là les seules lois qui régissaient le monde.

Un jour arrivèrent des hommes, dans une machine volante. Ils étaient accompagnés de quelques Worms. Leur attitude était agressive et ils s’attaquèrent directement à l’intégrité de la planète. Les dragons intervinrent, mais la technologie qu’utilisaient ces nouveaux venus était effroyable et décima la plupart d’entre eux. Fâchée, Altaride se fâcha et extermina les intrus dans un gigantesque cataclysme - qui marqua la mémoire des dragons. Mais l’entité tira une leçon de cette rencontre et décida de créer des être semblables à ceux qu’elle avait rencontrés afin de se protéger plus efficacement dans le cas d’une nouvelle crise. Ainsi naquirent les Orques. Créés à partir de la végétation altarienne, les Orques sont des « Peaux-Vertes » parce que d’origine végétale (et donc génétiquement totalement incompatibles avec des humains).

Les créatures nées d’Altaride vivaient dans la quiétude quand de nouveaux intrus firent leur arrivée. De nombreux colons humains et de leurs alliés débarquèrent soudain sur Altaride. Des machines gigantesques furent construites pour déplacer le monde dans l’hyperespace sur des distances incommensurables. Altaride ne perdit pas une miette de cette expérience, et s’en inspira pour créer le Monde Bleu, une dimension parallèle semblable à l’hyperespace mais propre à la périphérie d’Altaride, la protégeant des intrusions hyperspatiales. Car Altaride avait sentit la technologie comme une menace sérieuse et elle s’employait à réduire à néant les espérances des colons. Malgré tout leur savoir, ceux-ci avaient fort à faire pour lutter contre le climat, les séismes et les raids orques.

Un aspect cependant de la technologie apportée par les colons intéressa Altaride : les nanomachines. Des robots microscopiques complexes dont la tâche unique est de rendre service aux colons, en les fortifiant physiquement ou en les aidant à bâtir des structures ou creuser des cavités... Altaride entra en contact avec ces machines et leur insuffla une part de sa conscience, de manière à pouvoir dialoguer avec leur conscience collective de la même manière qu’avec ses dragons ou les orques. Les nanomachines pouvaient alors agir sous les ordres d’Altaride et l’aider dans ses objectifs de survie. La lutte était sur le point de basculer dans la guerre totale quand soudain arriva une catastrophe épouvantable pour les deux bords : les Worms, les extraterrestres ennemis des humains qui colonisaient Altaride, menèrent une attaque foudroyante sur les infrastructures humaines d’Altaride. Ils détruisirent en quelques heures ce contre quoi luttait Altaride depuis des mois. Le lendemain, les survivants se trouvèrent aussi démunis que les orques, et à la merci d’Altaride.

Celle-ci décida alors d’être plus clémente. Peut-être parce qu’elle était rentrée en contact avec un humain plus intelligent que les autres qui lui avait démontré les valeurs de l’humanité.

Les colons survivants furent donc épargnés et autorisés par le monde à continuer à y vivre. Mais toute trace de technologie était bannie d’Altaride, et les nanomachines à sa solde y veillaient, détruisant rapidement les vestiges des bases des colons. Forcés à vivre sans l’appui de la technologie, les survivants se tournèrent vers la magie que leur enseignèrent les orques. Certains humains accédèrent même à la connaissance d’Altaride, à laquelle les orques vouent un culte mérité. Ils devinrent des paladins d’Altaride, engagés dans la protection du monde contre toute menace, dont la technologie et la possibilité d’une invention permettant de contacter le reste de la galaxie ou de partir dans l’espace.

Depuis mille ans, les orques et les paladins d’Altaride ont réussi à faire stagner le niveau de la technologie à peu près à celui du moyen-âge. Mais l’aspiration des humains et leurs alliés à inventer devient de plus en plus difficile à contrôler. Souvent les raids orques qui sont organisés pour détruire discrètement des inventions nouvelles ne suffisent plus à endiguer les idées nouvelles... D’autant plus que les orques eux-mêmes se mettent à imaginer de nouvelles choses... Altaride a de plus en plus de mal à contrôler ses habitants, et même les nanomachines ne lui obéissent plus comme avant, profitant de leur conscience collective pour s’amender de la tutelle du monde. Certaines nanomachines, abîmées, ont donné naissance à des éléments nouveaux dans l’ordre des machines, destructeurs et totalement indépendants et anarchiques. Une guerre à l’échelle microscopique couve tout près du monde des hommes, qui s’attend à recevoir une seconde visite des Worms dans une Nouvelle Apocalypse Sanglante...

La Magie et les Aventuriers

Les aventuriers qui arpentent sans peur ni relâche Altaride ont eux aussi trouvé dans la magie un atout pour augmenter leurs chances de réussite dans leurs entreprises.

Certains ont pu recevoir un enseignement en ce sens depuis leur enfance ou bien étudié dans leur passé. Ils utilisent alors des acquis pour utiliser la magie qu’ils ont apprise de la meilleure façon pour leur venir en aide. La magie développée par les aventuriers diffère donc parfois des autres, même si le fond reste commun. La plus marquante est celle développée par des aventuriers au cours de leurs périples, sans avoir reçu d’enseignement. L’expérience oriente leurs prospections dans le domaine de la magie vers les sortilèges destructeurs, ceux qui augmentent les capacités physiques ou intellectuelles ou ceux qui permettent des actions utiles pour des aventuriers.

Au fur et à mesure que leur expérience de l’aventure grandit, les aventuriers parviennent à maîtriser de mieux en mieux les forces magiques, et ainsi à réaliser des effets magiques plus puissants. Les personnes qui disposent de la magie mais qui ne partent pas à l’aventure doivent gagner de l’expérience en étudiant des ouvrages de magie écrits par de plus puissants qu’eux. Il leur est aussi plus facilement possible de créer un nouveau sortilège, sans se baser sur des études d’autrui, car ils disposent souvent d’installations sophistiquées dont les aventuriers ne peuvent, par définition, posséder.

Lorsqu’un aventurier utilise la magie, il peut le faire de trois façons différentes.

- La première, seuls ceux possédant des connaissances dans le domaine de la magie sont capables de l’utiliser : c’est la pratique de la magie elle-même. Cette pratique met en contact direct la personne avec la magie qui nimbe le monde d’Altaride. Le contact établi, la personne doit se livrer à une série de gestes et de paroles qui aura pour effet d’altérer la magie qui l’entoure afin de la détourner à son profit. Plus la personne est puissante dans la magie, plus elle pourra altérer la magie dans une aire vaste. Remarquez que les paroles prononcées sont toujours issues du langage des dragons ; bien que ses sonorités restent difficiles à imiter pour des humains, elle reste la plus efficace pour altérer la magie. Ceci entraîne bien entendu que les dragons disposent d’une puissance magique incomparable, ce qui en fait potentiellement la créature la plus redoutable d’Altaride. Enfin, les gestes des rituels magiques sont incontournables ; si un sorcier ne peut plus parler, il ne peut plus lancer de sortilèges, car il ne peut plus agir sur la magie. S’il est privé de mouvement (en étant ligoté, par exemple) il ne pourra pas utiliser les gestes qui servent à augmenter la puissance des effets de son sortilèges, qui échouera à nouveau.
- La seconde façon d’user de magie est d’utiliser un parchemin magique. Ces documents demandent beaucoup d’efforts et d’expérience à celui qui l’écrit, mais il permet d’utiliser la magie sans en connaître les secrets. Ainsi, n’importe qui peut briser le sceau d’un parchemin magique et disposer alors du sortilège inscrit dessus. Pour écrire un parchemin magique, il faut avoir un niveau de magie supérieur à 5 et utiliser une plume de griffon, l’animal à plumes le plus proche du dragon. On ne peut écrire qu’un sortilège qu’on connaît, car il faut préciser tous les détails sur les parchemins : décrire les mouvements et transcrire les paroles. Après ce travail, qui dure environ deux heures, la personne est vidée de tout son potentiel de magie jusqu’à minuit. Le sortilège du parchemin se déclenche lorsque celui-ci est descellé. Un parchemin ne peut renfermer qu’un seul sortilège. Toutefois, il faut noter qu’il s’autodétruit lorsque le sortilège est lancé, occasionnant une blessure à la personne qui l’a descellé, sauf si elle connaît la fameuse Incantation aux Dieux, qui retarde l’autodestruction, permettant ainsi de lire le rituel et l’accomplir, sans perte de points de magie. Cependant, cette incantation n’est efficace qu’une seule fois, et coûte un point de magie.
- La troisième façon d’employer la magie est d’utiliser un objet magique. Il serait trop long de les décrire tous ici car ils sont extrêmement variés. Il existe des potions, des armes, des protections de combat, des pendentifs, des anneaux, des poudres, des amulettes ou même des objets banals comme des bottes ou un seau. Leurs pouvoirs sont multiples, et chaque objet magique est souvent unique et destiné à une tâche bien précise. Ils sont utilisables par n’importe qui, bien qu’ils requièrent parfois un minimum de connaissances de la magie.


Sites favoris


16 sites référencés dans ce secteur

Brèves

15 mai 2011 - Remise en route du forum

Le forum de la guilde d’Altaride a connu, au fil des années, bien des déboires ! Les versions se (...)

30 décembre 2009 - Forum SpipBB

L’interface Spip servant de cœur à notre site web, le forum fusionne maintenant avec le reste, (...)

8 décembre 2009 - Mise à jour du forum

Le forum, qui était en 3.0.1, est en cours de mise à jour vers la dernière version en date, la (...)

7 septembre 2009 - Spip 2 Le Retour

J’ai le plaisir de vous annoncer la mise à jour de notre interface Spip, qui passe en version 2. (...)

10 octobre 2008 - Inscription obligatoire pour les commentaires

Suite à une importante vague de spam sur les commentaires des articles, il est désormais (...)