01 Introduction

v3.4
jeudi 22 juin 2006
par  Benoît
popularité : 91%

Introduction au jeu de rôle.

Mythe d’Altaride se définit comme un jeu de rôle médiéval-fantastique. La réalité est légèrement plus complexe. Si Mythe est effectivement un jeu de rôle, concept que nous définirons plus loin, le cantonner exclusivement à un contexte médiéval-fantastique (qui est un mélange de moyen-âge et de magie) serait réducteur. Pour éviter de trop généraliser, vous voici donc obligé de comprendre le fond de ce jeu, de ce monde qu’est Altaride. Bienvenue dans les jeux de rôle !

Qu’est-ce qu’un jeu de rôle ? La question est vaste, la réponse est floue. Chaque joueur vous en donnera une très personnelle, toujours différente de celle d’un autre. C’est une définition qui évolue au cours du temps, au fur et à mesure que le joueur s’imprègne de différents éléments.

Concrètement, le jeu de rôle est un jeu de société : on y joue en groupe, entre 2 et une petite dizaine de personnes (le nombre idéal avoisinant les 3 à 6, selon les goûts et les personnalités des personnes présentes), autour d’une table. La durée d’une partie ? Voilà déjà un point très flou... En tout cas on joue longtemps. Prévoyez une longue soirée ou une après-midi complète pour une séance de jeu... et des années pour essayer de vous lasser !

Hé oui ! Le jeu de rôle est un loisir extrêmement prenant. Ou bien on n’accroche pas ou bien on se lance dans une série de parties... On peut peut-être sommairement faire une comparaison avec un jeu vidéo : si vous aimez le jeu, on ne vous décrochera plus de l’écran.

Toujours concrètement, on joue au jeu de rôle avec des dés (Mythe d’Altaride se joue avec des dés à 6 ou 10 faces actuellement, mais les jeux utilisent aussi des dés à 4, 8, 12, 20 faces... On les abrège sous la forme D4, D6, D8, D10, D12, D20...). Le deuxième outil du rôliste (le joueur de jeu de rôle) est le crayon. Chaque joueur prend des notes au cours de la partie et peut ainsi marquer l’évolution des personnages dans l’intrigue.

Car l’essentiel de ce jeu, c’est l’intrigue. L’un des joueurs en est l’arbitre. Appelé, Maître ou Meneur de Jeu (MJ), il endosse le rôle du conteur et décrit les décors de l’intrigue. Les autres joueurs, (PJ) incarnent chacun l’un des personnages principaux de l’histoire. Face aux situations proposées par le MJ, ils vont devoir imaginer pour leurs personnages les moyens de réagir efficacement. Par exemple le MJ décrit une pièce dans laquelle se trouve le groupe des personnages. Un joueur décrit l’action de son personnage, qui se cache sous la table, un autre ouvre une porte. Mais ces deux actions ne sont possibles que si la pièce est pourvue d’une table ou d’une porte... ce que doit clarifier le MJ. Ce dernier va aussi déterminer (selon son scénario) si la porte en question est verrouillée ou non. Si elle l’est, le personnage va tenter de l’ouvrir : en la forçant ou en la crochetant.

C’est ici qu’interviennent les Feuilles de Personnages. Ces documents permettent aux PJ de noter de manière claire les points forts et les points faibles de leur personnage, de manière à pouvoir leur donner vie. Ainsi untel sera plus doué pour crocheter, son collègue aura une préférence pour enfoncer d’un coup d’épaule... Alors qu’un troisième regardera d’abord par le trou de la serrure... Vous l’avez compris, le jeu de rôle est un jeu où il fait de l’imagination.

Les règles qui permettent de déterminer les différentes caractéristiques des personnages et celles qui servent à résoudre les actions sont à la fois simples d’utilisation et très complexes dans leurs effets, puisqu’elles ambitionnent au final de simuler le réel, et donc une infinité de situation (allant parfois au-delà de la réalité, comme avec l’usage de la magie). Voilà pour l’idéal. Mais chaque jeu doit évidemment faire des compromis et les règles s’adaptent au style de jeu des rôlistes et à la tonalité de l’univers imaginaire où évoluent les personnages.

Dans les pages qui vont suivre, vous découvrirez comment créer un personnage selon les règles d’Altaride Alpha (un système alternatif aux règles officielles de Mythe d’Altaride). Vous devrez ensuite assimiler quelques notions de résolutions des actions avant de vous lancer dans la découverte du monde à proprement parler. Il ne vous restera alors plus qu’à jouer...


Sites favoris


16 sites référencés dans ce secteur

Brèves

15 mai 2011 - Remise en route du forum

Le forum de la guilde d’Altaride a connu, au fil des années, bien des déboires ! Les versions se (...)

30 décembre 2009 - Forum SpipBB

L’interface Spip servant de cœur à notre site web, le forum fusionne maintenant avec le reste, (...)

8 décembre 2009 - Mise à jour du forum

Le forum, qui était en 3.0.1, est en cours de mise à jour vers la dernière version en date, la (...)

7 septembre 2009 - Spip 2 Le Retour

J’ai le plaisir de vous annoncer la mise à jour de notre interface Spip, qui passe en version 2. (...)

10 octobre 2008 - Inscription obligatoire pour les commentaires

Suite à une importante vague de spam sur les commentaires des articles, il est désormais (...)