La fin de Babylone

Dieu les dispersa de là sur toute la face de la terre et ils cessèrent de bâtir la ville
mercredi 10 novembre 2010
par  Asshâni
popularité : 90%

Ô ma dame, écoute et entend la fin de Babylone, cette catin arrogante dont la décadence l’a mené à sa perte.

Jastur avait convenu avec nous d’aller détruire le portail démoniaque du temple de marduk.

Il est vrai que le roulage de mécaniques d’Ao, avec sa panthère des laves lors de notre retour, ainsi que le récit de kallicé l’avait convaincu.
Le temple devait cesser son activité.

Je ne demandai qu’une seule chose au Prince : Qu’Amnon vienne avec moi, après tout si j’avais faillit perdre beaucoup la première fois, j’emportait ce que je chérissais avec moi. et Im dir serait aussi de la partie.

Ainsi fut dit ainsi fut fait : Iris avec ces bons contacts au temple, nous échangerait contre l’enchantement d’objets, nous devions entrer dans le portail et trouver un moyen de le détruire... Plus facile à dire qu’à faire même si j’avais ma petite idée.

Nous entrâmes en tant que future victime dans le temple de marduk, et je ne cessait de t’adresser mentalement des prières, à ma droite Im dir qu’un acolyte de marduk avait pris en charge et faisait monter dans la tour, était nerveux, mon compagnon devait comprendre que quelque chose clochait, il faudrait vraiment que j’apprenne à communiquer avec lui.

Kallicé suivait avec Aeshalla, ainsi qu’Ao qui avait ramené sa ménagerie, il avait fait lui aussi une goule cheval qu’il amenait, ainsi que sa panthère.

Arrivé dans la salle du portail, Iris et Amon échangeait avec une espèce de grand prêtre de marduk, le portail était activé, les incantations montaient crescendo, ce qui me replongeait quelque mois auparavant, que dis-je des années en fait.
Puis tout ce passa très vite : sachant qu’il fallait passer le portail rapidement avant qu’il nous aspire notre âme, l’on poussait nos goules dedans et l’on suivait, je voyais que l’impétueuse Amnon, n’avait rien perdu de l’action, et elle courrait courageusement avec les objets enchantés pour passer avec nous de l’autre coté.

Une sensation de picotement, des images qui se mélangent, s’étirent, l’impression de ne plus être soi et je foulais de nouveau les terres démoniaques... Kallicé, Aeshalla, Aoyuntaï les goules animales tout le monde était là, puis arriva Amnon. La belle ventrue arrivant, regardait la désolation nous entourant et semblait soudain beaucoup moins sûre qu’à l’accoutumé.

nous étions passé il restait maintenant à détruire le portail.

Je pensais accrocher ma chaine qui d’habitude me sert à immobiliser mes proie à Im dir pour qu’il tracte le portai et le faire tomber. Je le sifflais car la peur l’avait conduit un peu loin avec le cheval d’Ao, il laissa son congénère pour venir docilement à moi. Mais lorsque je m’approchais pour entourer le poteau de ma chaine, j’eu un mauvais pressentiment... trop pour que je ne fasse le travail moi même, je prétextais que ma chaine ne serai pas assez solide et qu’il valait mieux utiliser celle de la panthère pour ce faire.

Aoyuntai déchaina l’animal et se mit à la manoeuvre quand il commenca à divaguer... en parlant au portail ... "Comment ça ?", "Qui êtes vous ?". Kallicé s’approchant commencait elle aussi à sentir une présence et tailler le bout de gras avec le vent.

Ils discutaient gaiement avec un poteau démoniaque, seul moi et Amnon ne comprenait rien à l’affaire, l’on se lançait des regards inquiets, et je caressais less pommeaux de mes dagues me tenant prêt.
Je voyais pendant ce temps là avec amusement la Panthère batifoler de plus en plus loin. Aoyuntai qui avait décroché de son ami imaginaire, me demanda d’utiliser Im dir pour aller ramener sa panthère, je refusais poliment, je ne voulais pas voir l’âme d’im dir se faire aspirer par cette engeance, j’avais bien eut trop de mal à le récupérer et mon compagnon était pour moi bien plus qu’une simple monture.
Kallicé et Aoyuntaî m’expliquèrent enfin, qu’une âme du portail, était celle d’irad, une ancienne mehkhet et qu’elle demandait ni plus ni moins qu’un corps.

Le gangrel voulait mettre mon ainée dans la panthère, quant à ma soeur, elle voulait la mettre dans Aeshälla : une humaine ! Quelle humiliation à venir pour notre ancienne !

J’arrivais enfin moi aussi a entrer en contact avec elle : oui elle voulait un corps, je lui demandai alors, si elle ne détruirait pas l’âme originelle du corps, elle me répondit par la négative.

JPEG - 130.7 ko

Pendant que mes deux compère discutait et débattaient, moi, je fis le choix, et saisit le portail à pleine main, et ce ne fut pas la célérité de ma soeur, qui me fit rater mon coups.
Je senti une vive douleur entrer dans mon bras, une seconde qui me sembla éternité, puis je retrouvai possession de mes moyens, avec oui l’impression d’avoir quelqu’un en moi, mais qui ne prenait pas le dessus pour le moment.
Kallicé et Aoyuntaï, était mi atterré mi énervés, par mon geste. Oui mais moi j’avais sauvé une âme importante, libre à nous de lui trouver une enveloppe plus accueillante par la suite.

J’arrivais à rappeler le cheval d’Ao et l’on harnachait les chaines aux bêtes, une fois ceci fait j’essayais de mener Im dir, la chaine se tendit et les chevaux goules commençèrent à fournir leur effort : je lui criait des encouragements, et clairement ma monture ne ménageait pas ses efforts, plus que "Le rapide" d’Ao en tout cas.

Le portail crépitait, et semblait lutter contre la traction, mais nos chevaux n’en était qu’au début, leur puissance commenca à faire pencher le portail.

C’est à peu près à ce moment que kallicé et Amnon, virent au loin une troupe de démon, qui venait au portail, voyant notre petit manège, il accélérèrent.

Le portail lui crépitait sous la puissance des chevaux et il leur fallut beaucoup d’énergie pour arracher le portail, qui céda enfin, libérant les âme emprisonnées un flot continuel s’échappait de la structure à terre. l’une des âme me passa à travers le corps mais ne me fit rien une autre entra dans Aoyuntaï
Ne perdant pas temps j’enlevais la chaîne d’im dir et poussais amnon par le portail car celui ci venait de se réouvrir sous l’effet du choc, un dernier soubresaut d’énergie pensais je, qui ne devait pas durer.

Je montais sur Im dir et fermait la marche de notre groupe qui passait le portail alors que je voyais clairement Daedra qui vociférait, car oui c’était elle qui revenait avec un contingent de gangregarde dont l’un avait pris un peu d’avance.

L’on revint dans la salle de sacrifice, le sol se mit a trembler, je criais à amnon de sortir, et regardais le portail, il était de plus en plus "ténus", quand soudain un énorme sabot le franchit, puis la masse d’un gangregarde apparu devant moi...
le reste de la mêlée qui s’ensuivit fut assez confus, Kallicé disparu à nos yeux, tandis qu’Ao le criblait de flèches, pour ma part j’invoquais l’enchantement de ma dague créant une bulle d’ombre noire comme l’encre autour de lui, grâce à ton aide, je lui portait plusieurs coup qui ajouté aux projectiles d’ao le firent trépasser. Et heureusement pour moi qu’il ne me voyait pas lui dans cette bulle, car frappant au hasard il me blessa gravement, les lames démoniaques rongeant la chair aussi bien que les crocs de leur chiens.

L’édifice tremblait de plus en plus et des pans de plafond entiers tombaient, je montais sur Im dir, et le lançais au galop vers l’escalier, attrapant au passage le bras tendu de ma soeur pour la faire monter en croupe. Ao suivait sur sa monture, et l’on dévala ainsi l’escalier, qui s’écroulait, ou plutôt rétrécissait, l’on sortit de la tour alors qu’elle s’effondrait irrémédiablement, Amnon nous attendait dehors, dehors .... babylone était à feux et à sang, des groupes armées menait des combats dans les rue, des colonnes de fumées s’élevaient, Amnon me dit qu’elle devait rejoindre son clan qu’il avaient besoin d’elle, et ce faisant m’embrassa tendrement, et partit pour la première fois depuis un siècle j’étais pris au dépourvu, et un sourire naquit sur mes lèvres alors que je menais kallicé à ma demeure où je savais que tu nous garderais en lieu sûr.


Commentaires  forum ferme

Logo de Benoît
jeudi 11 novembre 2010 à 10h43 - par  Benoît

Merci pour cet très chouette résumé, qui nous permet de garder trace du final de cette 2e campagne parisienne de Fils des siècles.

Rendez-vous la semaine prochaine en Gaule !

Sites favoris


16 sites référencés dans ce secteur

Brèves

15 mai 2011 - Remise en route du forum

Le forum de la guilde d’Altaride a connu, au fil des années, bien des déboires ! Les versions se (...)

30 décembre 2009 - Forum SpipBB

L’interface Spip servant de cœur à notre site web, le forum fusionne maintenant avec le reste, (...)

8 décembre 2009 - Mise à jour du forum

Le forum, qui était en 3.0.1, est en cours de mise à jour vers la dernière version en date, la (...)

7 septembre 2009 - Spip 2 Le Retour

J’ai le plaisir de vous annoncer la mise à jour de notre interface Spip, qui passe en version 2. (...)

10 octobre 2008 - Inscription obligatoire pour les commentaires

Suite à une importante vague de spam sur les commentaires des articles, il est désormais (...)