l’habit ne fait pas le mage.

mardi 28 septembre 2010
par  Renaud
popularité : 4%

Voici comment Kallicé la sage découvre un nouveau monde.

Asshani avait préparé le chemin pour notre intrusion dans le temple de Marduk. Iris et moi préférons rester dans la maison mitoyenne afin de protéger l’issue du groupe.

Cush appelle une chauve-souris afin de rentrer dans son esprit. Connaissant les capacités mentales de Cush. je me dis que l’esprit de la chauve-souris risque de reprendre le contrôle et de le chasser. Dans tous les cas, il arrive à la contrôler. Le corps de cush tombe inconscient. Aoyuntaï, iris et moi restons donc pour surveiller le corps de Cush.
Cush et Asshani partent en reconnaissance. Quelques secondes après le départ Cush se réveille. Il nous explique que le temple annule son pouvoir. C’est surtout que la chauve-souris ne se laisse pas faire...

Asshani revient pour prendre des nouvelles de Cush.
Cush et Asshani tente à nouveau une incursion dans le temple. Au bout de quelques minutes Aoyuntai poussé par son orgueil part rejoindre Cush et Asshani.
Il revient en courant pour fusionner dans le sol. Je connais bien cet état mais Aoyuntai est en avance. Le soleil ne se lèvera que dans quelques heures.

Il ressort calmé au bout de quelques minutes. Il retente une intrusion.
J’entends que les gardes autour du temple parlent d’un rituel au puits.

Iris et moi décidons d’essayer de séduire des gardes du temple afin d’en apprendre plus sur ce puits. Iris réussi a détourné un garde de son devoir. Le mien a un vrai sens du devoir.


Iris disparait avec son garde.
Je retourne chez moi afin d’attendre la fin de l’opération d’infiltration secrète.
Au bout de quelques minutes, j’entends du bruit venant du chantier. Je décide d’y aller pour voir ce qui s’y passe. Je vois alors Cush et Aoyuntai qui regarde le vendeur d’animaux se faire mettre en pièces par deux chiens. Je m’inquiétais pour Asshani, Aoyuntai et Cush et eux ils vont au spectacle...

Enfin bon, ils m’expliquent que l’intrusion dans le temple est trop périlleuse. Asshani a volé une tunique de mage. L’dée nous vient de réessayer d’une façon plus audacieuse : se faire passer pour des mages.

Nous filons dans une boutique de tissu pour créer des toges identiques à celle des mages. Cush nous montre ses talents en couture (Peut-être qu’il sait aussi comment se servir des trois coquillages ?).

Nous partons dissimuler sous nos toges. En rentrant dans le temple, nous suivons la foule de disciples et de prêtres dans la ziggourat. Après une longue ascension et le passage à travers des pièces ayant une géométrie bizarre. Nous arrivons enfin dans la salle du puits aux âmes. C’est une pièce grande et sphérique.
Un cercle formé de rochers entoure une source de lumière, exactement comme dans ma vision à travers le calice. Les apprentis (dont Aëshala) forment un cercle à la limite du cercle de pierre. Les prêtres sont en deuxième ligne. Bashir et Météra sont visible à l’autre bout de la pièce. Ils sont encadrés par des gardes. Asshani se positionne derrière Aëshala. Cush, Aoyuntai et moi, nous nous positions derrière le grand prêtre : Mooz.

Notre objectif est de le pousser vers le puits aux âmes. Afin de créer de la panique, libérer tout le monde et couper la puissance magique du rituel. Quand le rituel commence, les apprentis sont invités à passer le cercle de pierres et à s’avancer le plus possible de la source lumineuse. Ils s’avancent comme attirés physiquement par la lumière.
Les prisonniers sont forcés d’avancer par les gardes. Les premières victimes sont absorbées. Nous poussons comme prévu Mooz dans le cercle. Bizarrement, Aoyuntaï n’a pas suivi le plan et n’a pas aidé pour Mooz. Heureusement, je suis une spartiate et les rues de sparte m’ont appris à jouer des points.

Quand la panique fut générale, Je recule un peu afin d’observer la scène. Après, plusieurs secondes d’intense observation, Je remarque une chose étrange. Les corps qui sont absorbés semblent livides et creux, sans âmes. Je me dis alors que le puits mange les âmes. Je suis très troublée de cette découverte et je crie à mes amis de ne pas sortir ou de le faire lentement. Mes paroles fut un peu confuse mais mon inquiétude était perceptible. Je suis soulagée de les voir s’arrêter un pas avant de sortir du cercle de pierre. Ils ont compris ce que j’ai vu.
Je regarde à travers la pierre et vois un énorme orage dans une plaine couleur noire (comme Cush).

Aoyuntaï, Cush et Bashir sautent dans la source lumineuse. Asshani qui tient Aëshala fait de même. Je me sens obligée de les suivre. Je m’élance donc à toute vitesse et saute vers la source de lumière.Je n’ai pas envie de laisser Aëshala toute seule avec eux.

Dès mon arrivée, je comprends que je vais être très utile... Cush attaque Mooz déjà blessé. Quel type d’homme peut bien tuer quelqu’un sans défense et n’ayant montrer aucune agressivité. De plus, Mooz est probablement le seul à savoir comment sortir d’ici. Je me lance donc pour arrêter le coup de Cush. Aoyuntaï essaie aussi de le stopper mais c’est une vraie fillette et ne m’aide pas beaucoup. Le coup est quand même bien ralenti. Je décide de soigner Mooz. Je répare le plus urgent. Voyant qu’il est mourant je décide de lui donner mon sang pour l’aider à guérir. Je vois là une bonne occasion pour créer ma ligue. Je regrette l’absence d’Iris. Elle serait capable de raisonner ces bêtes de gangrels (ou ces gangrels bêtes).

Me voilà dans un monde fait de cendre et de feu, recouvert de nuage épais et noir. Je suis entourée par 2 brutes, un assassin, un rat, un dresseur d’animaux, un prêtre et Aêshala. Je sens que le désespoir va me gagner très rapidement...


Sites favoris


16 sites référencés dans ce secteur

Brèves

15 mai 2011 - Remise en route du forum

Le forum de la guilde d’Altaride a connu, au fil des années, bien des déboires ! Les versions se (...)

30 décembre 2009 - Forum SpipBB

L’interface Spip servant de cœur à notre site web, le forum fusionne maintenant avec le reste, (...)

8 décembre 2009 - Mise à jour du forum

Le forum, qui était en 3.0.1, est en cours de mise à jour vers la dernière version en date, la (...)

7 septembre 2009 - Spip 2 Le Retour

J’ai le plaisir de vous annoncer la mise à jour de notre interface Spip, qui passe en version 2. (...)

10 octobre 2008 - Inscription obligatoire pour les commentaires

Suite à une importante vague de spam sur les commentaires des articles, il est désormais (...)