Le Train

Benoît
vendredi 20 juillet 2007
par  Benoît
popularité : 91%

Tout au fond du wagon, dans mon compartiment,
La sueur sur le front, je regarde ces gens,
Compagnons d’infortune, voyageurs surchauffés
Ces quelques passagers, ces amis passagés.
La lectrice assoupie aux jambes fuselées
Laisse glisser doucement ses pages de roman
Au rythme de ses rêves l’histoire s’enfiler
Au rythme monotone des rails du train filant.
L’étudiante en vacances, mélomane à ses heures,
Hypnotisée par le son de son baladeur.
La maman et son fils qui parlent cinéma
Lisent des magazines depuis z jusqu’à a.
Et nous tous enfermés dans cette boîte en fer
Nous parlons et rions pour tromper les ardeurs
Du temps qui ralentit, de l’enfer de chaleur.

Benoît Cherel, 2007.


Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur

Brèves

30 juin 2006 - Vaut-il mieux être jacinthe ou cactus ?

Vaut-il mieux être jacinthe ou cactus ?
Vaut-il mieux être jacinthe ou cactus ? Certains vous (...)