Partie du 2006/09/20 (20 septembre 2006) Mésentente

Résumé de partie
vendredi 22 septembre 2006
par  orkham
popularité : 100%

Nous devons aider Hélène à récupérer sa stase.

Malheureusement pour elle, elle est gardée au commissariat de police et ne sera pas facile à reprendre. Nous décidons de faire passer Hélène pour l’inspecteur Legendre afin qu’elle puisse pénétrer dans le commissariat et récupérer son bien. Appelant les champs magiques à notre aide, nous réalisons un sort pour modifier son apparence durant une courte période. Quelque fois je me dis que si un humain profane à notre monde nous voyait réaliser notre magie, il se poserait sûrement beaucoup de questions. Il est vrai que parfois je ressens un fossé entre le monde qui nous entoure et les pouvoirs qui sont les nôtres. Ce que nous pouvons réaliser moi et mes frères est vraiment incroyable.
Quelques instants après avoir pénétré dans le bâtiment, notre frère en ressort avec sa stase enveloppée. Quel soulagement de voir notre plan mener à terme. Sur ce, nous nous séparons et nous donnons rendez-vous le lendemain en début d’après-midi.

Après une autre nuit passée chez mon frère Raoul, je reprends mes activités matinales : lecture, exercice physique, méditation. Je cherche au plus profond de moi les liens les plus intimes qui m’unissent aux champs magiques. Puis je fais le vide dans mon esprit pour les sentir me traverser et me posséder. Quelle joie de ressentir toute la puissance des champs. Je pourrais presque parvenir à me rappeler mes premiers voyages de Kaïm. Parcourir le monde en se laissant traverser par la magie de celui-ci. Sentir la quiétude et la joie d’être immortel, et n’avoir aucun des soucis qui sont les nôtres à présent.

Après m’être délecté d’un de ses fameux kebabs dont Karim a le secret, je me rends au rendez-vous comme convenu. Un bref instant je me dis que nous devrions nous montrer prudent. On ne sait pas quelle pourrait être la réaction de Garnier. Sur la route pour le musée, nous nous apercevons que nous sommes suivis par une camionnette. Trois hommes sont à l’intérieur. Arrivé devant le musée nos pisteurs sont toujours derrière nous. Plus de doute, nous sommes pistés. Sur place nous rencontrons un de nos frères. Quelle curieuse coïncidence. Je trouve que cela fait beaucoup de rencontre fortuite en quelques jours. Nous faisons connaissance de manière assez brève mais néanmoins passionnante. Ce frère vient comme nous de s’éveiller. Il se fait appeler Rachel. D’après ce que je perçois de lui il est un fils de la Lune, un Onirim. Il a l’air de venir d’assez loin. Temporellement parlant j’entends bien. D’après ce que je comprends il souhaite garder un lien étroit avec la vie sociale de son simulacre. Il se comporte donc comme l’aurait fait celle-ci. Après avoir attendu quelques instants à l’extérieur et essayé de percevoir la présence de Garnier nous rentrons dans le musée. Une fois à l’intérieur nous nous rapprochons des trois hommes qui nous suivent et nous les mettons en fuite. Qui qu’ils puissent être, on peut dire qu’ils ne sont pas un modèle de discrétion. En attendant l’arrivée de Garnier nous visitons le musée et nous rappelons des souvenirs. Quelques faits me reviennent en mémoire à la vue d’armes de guerre.

Garnier ne s’étant pas présenté à notre rendez-vous, nous décidons de nous rendre chez lui et de prendre contact plus directement. En fin d’après midi il sort de chez lui et va chercher sa fille à l’école. En début de soirée il ressort dans sa voiture. Nous décidons de le suivre. Une conduite maladroite nous fait repérer. Une course-poursuite s’ensuit. Nous parvenons à le suivre. Il s’engage sur une grande route où les voitures semblent rouler à grande vitesse. Je sens l’excitation qui monte en moi. Je sais très bien que cette poursuite va se révéler très dangereuse. Je ne peux m’empêcher de ressentir cette adrénaline qui gagne mon simulacre. Grâce à une conduite plutôt habile nous parvenons à rejoindre la voiture de Garnier. C’est à ce moment que l’accident survient. Garnier rentre dans une voiture, nous nous encastrons dans la voiture de Garnier et nous retrouvons au milieu d’un accordéon de tôle froissée. Nous parvenons à nous sortir de notre voiture. Une chose est sûre, elle n’est pas prête à reprendre la route de si tôt. Je me dis alors que cet accident est de notre faute. Si nous n’avions pas été si prompt à poursuivre Garnier et été plus patient, rien de tout cela ne serait arrivé. Il nous faut maintenant réparer les dégâts. Nous laissons Hélène s’occuper de Garnier pendant que nous essayons de sortir un homme de sa voiture avant que celle-ci ne prenne feu. Ne parvenant pas à l’aider en utilisant la seule force de nos simulacres, nous appelons à l’aide les champs magiques et le sortons de sa prisons de métal. La police arrive. Il va vite falloir s’occuper de Garnier avant qu’il ne nous dénonce. Ce n’est certes pas très correct d’utiliser notre magie sur un de nos frères, mais nous ne voyons pas d’autres solutions à court terme. Nous lui faisons oublié la dernière heure qu’il vient de vivre. Nous allons pouvoir repartir sur de bonnes bases.


- Joueurs présents :

  • Hélène (Étienne)
  • Albert (Sebastien)
  • John (Nicolas)
  • Rachel (Alexandre)
    - Points d’Agartha : 1

Navigation

Sites favoris


26 sites référencés dans ce secteur

Brèves

12 août 2018 - Nouvelle URL pour le forum des Altariens

L’adresse Internet du forum des Altariens est désormais la suivante : http://altaride.forumactif.com

30 avril 2013 - Réouverture du site des Altariens

Bonne nouvelle !
Le site de la guilde d’Altaride a migré vers son nouveau serveur, qui est (...)

26 avril 2008 - Projet de portail altarien de jeux de rôle

Bon, histoire de lancer un sujet polémique...
Star Wars Guerre Civile est une campagne de jeu (...)

26 septembre 2007 - Le retour du site

Bienvenue à nouveau dans nos pages !
Après une petite période compliquée au niveau de la gestion (...)

4 septembre 2006 - Maintenance du site

La Guilde d’Altaride se modernise et s’est procuré un nouvel hébergement.
Le site est donc (...)