Ganon 2006/04/15

Naufrage ?
lundi 5 juin 2006
par  alkmaar
popularité : 5%

Voyage retour...enfin presque.

J’ouvrit les yeux pour entrevoir son doux visage me souriant, sa chevelure auburn baignée par le soleil.
Un sentiment de bien-être commença à m’envahir alors que ses yeux commencèrent à s’écouler de leurs orbites en une sorte de liquide noirâtre et malodorant, accompagné de peu par sa peau ...
Je me réveillai alors en sueur, ma main gauche me lançant affreusement. Mes autres compagnons dormaient encore dans la petite caverne où les dragons nous laissaient dormir en paix.
Sachant que je ne pourrais retrouver le sommeil je me levai prendre un maigre collation ne attendant mes compagnons...
Plus le temps passe et plus je crois que j’accompagne des inconscients, priant pour ne point devenir comme eux, mais la chose est difficile. Combien de temps devrais-je encore attendre avant qu’ils ne respectent leur part du contrat ?

Ce n’est que quelques heures plus tard qu’ils me rejoignent et nous décidons enfin partir après des jours d’inactivité qui me rendirent plus anxieux qu’autre chose.
Ayant pris nos précautions quant au sacrifice à prévoir avec quelques souris et ayant remercier nos majestueux hôtes nous nous retrouvons dans l’antichambre du monde bleu par l’intermédiaire des pouvoirs de Yarrick.

Hélas les choses ne sont pas aussi simples cette fois ci et nul guide ne vient à notre rencontre !
Penauds, nous décidons de suivre l’un des fils pour nous retrouver non loin d’un rituel visant à ouvrir un passage vers le monde bleu conduit par des fanatiques inconscients des divinités y résidant.
Yarrick ne peut laisser un tel outrage se perpétrer et un combat commence contre les adeptes fous, combat qui se terminera par la venue d’un envoyé de Méhia pour refermer le passage avec le monde des dieux. A la demande du prêtre, cet envoyé nous transporte alors sur le monde réel en plein milieu de l’océan !

Perdus !

Heureusement pour nous les sens développés de certains détectent une bande de terre à une distance respectable.
Nous décidons alors que le meilleur moyen de nous y rendre et par l’intermédiaire d’un Phénix invoqué par Sirius et c’est après plusieurs voyages que nous nous retrouvons tous sur la plage d’une île qui semble abandonnée.
Karr part alors en reconnaissance et il nous apprend que la réalité est qu l’île semble habité par un groupe de naufrageurs.
Alors que les autres partent se camoufler dans les bois bordant la plage grâce à la magie où leurs talents naturels, nous tentons, moi et Sirius d’aller parlementer avec les brigands des mers pour peut être tenter de s’intégrer à eux, voir même de prendre le pouvoir histoire de partir de l’île sans trop de problème.
Nous avançons donc vers un groupe de pirates qui semblent nous avoir remarqué, sous couverts de divers sortilèges augmentant notre charisme et noter beauté.

Nous arrivons tant bien que mal à intimider les pirates mais nous apprenons hélas qu’ils sont déjà sous les ordres d’un chef, un géant sorcier apparemment, qu’ils semblent craindre plus que nous. Nous décidons alors d’aller parler avec cette personne et les soldats nous conduisent à un château dominant l’île.
Ils nous explique que le village bâtie sur la plage est habité par des esclaves , survivant de naufrage causés par l’intermédiaire d’un puissant objet magique que possède leur roi : un cor enchanté permettant de provoquer de puissantes tempêtes autour de l’île.
Nous arrivons alors devant les portes du fortin, toujours suivis par nos compagnons invisibles restés en couverture. Nous sommes alors reçu par un capitaine à qui nous ne pouvons faire entendre raison : selon lui la seule aide que nous pouvons apporter et en servant en tant qu’esclaves avec les autres.
Nous faisons alors semblant de nous résigner et sommes emmenés dans un des baraquements alors que la nuit commence à tomber. Nous découvrons alors que la grande majorité des naufragés se sont résignés à leur sort et n’on aucune envie de tenter de se mutiner. Surtout que d’après les pirates il n’existe aucun bateau sur cette île permettant de prendre la fuite.

Il ne faut alors que peut de temps à Karr pour neutraliser un garde et nous ouvrir la porte pour que nous puissions nous enfuir de façon discrète.
Une fois regroupé nous nous mettons en route vers le château, bien décidés à y trouver un moyen de partir de l’île, ne serait ce qu’en mettant un terme à la main mise des pirates sur l’île.
Selon Yarrick, ces pirates doivent posséder une embarcation bien dissimulée.

Combats nocturnes

Nous faisons une halte une fois arrivée devant les murs du fortin, en restant à la lisière de la forêt dissimulatrice pour préparer tranquillement notre attaque.
Sirius en profite pour mettre au point quelques runes qui nous seront forts utiles.
Les préparatifs achevés j’ouvre le bal en envoyant une ombre mouvante distraire les gardes en divers endroits. Une fois les pirates distraits nous commençons l’ascension du mur d’enceinte grâce à des runes permettant de marcher sur les parois.
Hélas, en dépit de ma cape d’invisibilité un garde qui était restait en faction me remarque et me décoche une flèche bien sentie. Heureusement pour moi Yarrick fut assez vif pour se prendre le trait à ma place et s’en sortir sans une égratignure, bien entendu !
Une fois sur les remparts la curée commence ! Les pauvres pirates ne peuvent pas grand-chose face à un géant frénétique, une ombre assassine, un grand prêtre en pleine possession de ses moyens et une maîtresse du feu.
De mon côté j’en profite pour aggraver la situation des pirates pour aller, sous couvert d’invisibilité et d’une démarche silencieuse, mettre le feu aux divers bâtiments composant la cours du château.
Alors que la panique et a son comble, mes compagnons arrivent à s’infiltrer dans le donjon pendant que je m’amuse avec les gardes par l’intermédiaire d’une seconde ombre maligne tout en essayant de ne point me faire remarquer.


Sites favoris


16 sites référencés dans ce secteur

Brèves

15 mai 2011 - Remise en route du forum

Le forum de la guilde d’Altaride a connu, au fil des années, bien des déboires ! Les versions se (...)

30 décembre 2009 - Forum SpipBB

L’interface Spip servant de cœur à notre site web, le forum fusionne maintenant avec le reste, (...)

8 décembre 2009 - Mise à jour du forum

Le forum, qui était en 3.0.1, est en cours de mise à jour vers la dernière version en date, la (...)

7 septembre 2009 - Spip 2 Le Retour

J’ai le plaisir de vous annoncer la mise à jour de notre interface Spip, qui passe en version 2. (...)

10 octobre 2008 - Inscription obligatoire pour les commentaires

Suite à une importante vague de spam sur les commentaires des articles, il est désormais (...)