Arménios 2005/12/04

Le Secret du Roi
lundi 12 décembre 2005
par  alkmaar
popularité : 4%

Nuit 1

- La Grille

Au réveil une petite surprise nous attend , moi et mes compagnons : le roi a demander la construction d’une grille au niveau de l’entrée des souterrains qui lui servent de salle à manger lors de ses festins sanglants ; grille ne pouvant s’ouvrir que de l’intérieur.
Nous tentons d’obtenir des explications auprès de l’artisan chargé de l’installation mais nous n’en obtenons aucune de plus le roi est introuvable.

- Visite à l’auberge

Il nous reste encore deux nuits avant de passer à l’action. Je me rends à l’auberge pour me rendre compte de l’avancement des préparatifs du coup d’état. L’aubergiste m’annonce que nous avons dix volontaires operationnel pour le jour J, ce qui est trop peu à mon goût. J’ai le sentiment que la présence de personnes étrangères à nos plans sera la cause d’un possible échec ; je pense que Bellérophon possède des pouvoirs de persuasion bien supérieur à notre ami Xérès.

L’effet de surprise est bel et bien notre seule arme, comme je tente de le faire comprendre aux volontaires à qui j’expose une bonne partie du plan.
C’est donc insatisfait que je regagne le palais, me promettant de revenir le lendemain pour régler quelques détails avec mes recrues.

- Départ de Kelindros

Lors de cette même nuit, Kelindros nous apprend qu’il décide de partir pour Microthalos, là ou il pense trouver Kalinira qui nous a quitté la nuit précédente.

- Convocation par le roi

À mon retour lorsque je parle à Silos du problème de la grille, ce dernier, revenu bredouille de la recherche d’Hector, me suggère de falsifier un ordre écrit du chambellan. Mauvaise idée vu que l’emploi du langage écrit n’est quasi-nul à l’époque.

Mais le sort nous empêchera de trouver un autre moyen d’en savoir plus car nous sommes tous, Silos, Xérès et moi, convoqué par le roi. Apparemment il lui manque des prisonniers pour son repas.

Des gardes nous escortent devant la grille et nous ordonne de descendre un par un. Me sentant de taille à affronter les remontrances du roi, je me décide à y aller en premier.
Alors que j’arrive avec les deux gardes m’escortant au niveau de la dernière pièce du souterrain, celle avec le four et la porte donnant sur les égouts, un spectacle inattendue s’offre à moi : Le roi, un genou au sol, vêtu de son armure d’apparat et d’une grande cape pourpre, tient d’une main une pauvre âme qu’il termine de vider et, dans l’autre, un objet émettant des rayons de lumière violette. Du sang semble même couler de son visage à ce qu’il tient.

Lâchant sa dernière proie, il m’ordonne de venir à lui. Alors que son regard prend possession de ma volonté, je me voie avancer malgré moi tous en entendant les pas précipités des gardes fuyant derrière moi.

- Affrontement

Arrivée tout près de lui, je reprends le contrôle de moi-même et alors que Bellérophon tente de me mordre, je suis juste assez rapide pour lui coincer ma dague entre ses mâchoires. Hélas le répit n’est que de courte durée et il réitère sa tentative après avoir broyé la lame entre ses dents. Alors qu’il m’aggripe le bras gauche avec sa main libre, je tente de lui planter ce qu’il reste de ma dague dans la gorge mais son cuir n’est que trop résistant.

En dernier recours, alors que je sent ses dents transpercer ma carotide, je lui mort le poigné, tentant de lui aspirer le plus de sang possible pour rester conscient et l’affaiblir.

Malheureusement, il boit plus rapidement et j’ai juste le temps de pousser un dernier cri à l’intention de mes compagnons avant de tomber, vide de sang, dans l’inconscience.

Nuit 2

- Prisonniers

Je me réveille alors, affaiblie mais encore en « vie », le roi m’ayant apparemment donné un peu de son sang pour me remettre d’aplomb.

Je m’aperçois que Sylos a subi le même sort que moi et nous tentons tous deux de sortir des cachots.

Quant au roi que je trouve étonnament sympathique après son geste, il semble en transe, concentré sur son objet lumineux.

Nous remarquons avec surprise que la grille et l’accès donnant sur les égouts sont murés ou en train d’être muré et lorsque je tente de rentrer en contact avec des gens se trouvant de l’autre côté, c’est pour me faire traiter de monstre.

Je tente alors de dessouder les pierres du mur des égouts avec mon glaive mais en vain, mon infructueuse tentative interrompue par le roi. Ce dernier nous donne le même traitement que précédemment et nous ressombrons, Sylos et moi, dans l’oubli.

Nuit 3

- La Fuite

À mon réveil, nous tentons avec Silos d’examiner le four. Après quelques essais, nous arrivons à éteindre les braises à l’aide de sang et de cadavres jonchant les sols des cachots.

Par chance, le four dispose d’une cheminée donnant vers l’extérieur et assez large pour permettre son escalade.
Après avoir indiquer ce passage au roi, nous arrivons Sylos et moi à sortir sans encombre sur les toits du palais pour tomber sur :

- Une Ville en flamme

En effet, après être descendu tant bien que mal des toits du palais, nous nous apercevons qu’Athènes est en proie à l’anarchie. C’est dans le chaos ambiant que nous recroisons Calinira, Kelindros et Xérès tentant de se nourrir.

Après leur avoir succinctement fait part de nos mésaventures et aux des leurs nous sortons d’Athènes pour trouver un endroit tranquille pas trop éloigné des murs.

Nuit 4

- Un Nouveau roi

Nous apprenons que toute la population s’est soulevée contre Bélérophon et que maintenant tous le croient enfermer vivant dans son cachot. Personne ne sait que le roi peut sortir comme bon lui semble par le passage que nous avons nous-même emprunté !

Nous décidons de revenir le soir même en ville pour constater l’étendue des dégâts.

Pour ma part, l’auberge des démocrates n’est plus qu’un tas de cendre et personne ne peut nous indiquer avec certitude le ou les nouveaux dirigeants d’Athènes.

Je décide alors de me rendre au palais même pour demander renseignements aux gardes. Hélas l’un d’entre eux me reconnaît et j’apprends que je suis maintenant un traître aux yeux du nouveau prince en place.

Je tente vainement de me soustraire au garde sans créer de scandale mais ces derniers se saisissent de moi pour me jeter dans les geôles déjà pleines de nobles déchus. Ces derniers ont même peur de moi, à croire qu’ils me prennent maintenant pour un être aussi ignoble que le roi qu’il m’on vu côtoyer. Je crains qu’il ne se trompe qu’à moitié.

Il ne fallut que peu de temps à mes collègues pour me retrouver et me sortir de la en enfonçant le mur en terre de la prison .Nous nous échappons alors des murs de la ville et ce pour un bon bout de temps je pense.

- Le Départ

Après maintes discussions, il apparaît que nous devons en apprendre plus sur notre nature et Calinira évoque l’idée d’aller voir Homère qui serait une Ombre très ancienne si l’on en croit certains écrits des archives d’Athènes et les dires d’Hercantos.
Pour ma part, je suggère de faire un détour à Microthalos, en effet j’ai une ou deux questions à poser sur les garous.

C’est donc sur ces indécisions qu’un nouveau jour semble se lever.


Commentaires  forum ferme

Logo de Benoît
mardi 13 décembre 2005 à 14h45 - par  Benoît

Excellent résumé.
J’ai reformaté les titres et les paragraphes pour que ça soit plus zoli.
N’oublie pas que pour que les paragraphes s’affichent dans le Spip, il faut sauter une ligne.

Sinon si tu as le temps je t’invite à reformater les titres de tes anciens articles sur le modèle de celui-ci pour qu’ils puissent être triés dans l’ordre chronologique. D’ailleurs Yoda devrait faire la même chose. Parce que ça commence ) être le bazar dans le dossier de Fils des siècles...

Au besoin je pourrais ouvrir un sous-dossier par personnage, la rubrique principale servira pour tout ce qui concerne tout le monde à la fois.

Sites favoris


16 sites référencés dans ce secteur

Brèves

15 mai 2011 - Remise en route du forum

Le forum de la guilde d’Altaride a connu, au fil des années, bien des déboires ! Les versions se (...)

30 décembre 2009 - Forum SpipBB

L’interface Spip servant de cœur à notre site web, le forum fusionne maintenant avec le reste, (...)

8 décembre 2009 - Mise à jour du forum

Le forum, qui était en 3.0.1, est en cours de mise à jour vers la dernière version en date, la (...)

7 septembre 2009 - Spip 2 Le Retour

J’ai le plaisir de vous annoncer la mise à jour de notre interface Spip, qui passe en version 2. (...)

10 octobre 2008 - Inscription obligatoire pour les commentaires

Suite à une importante vague de spam sur les commentaires des articles, il est désormais (...)