La caravane de la forêt grise

La Terre des druides
jeudi 6 janvier 2011
par  Benoît
popularité : 3%

Le groupe a donc laissé Nouvelle Phocée pour partir avec une petite caravane en direction du Nord. L’itinéraire, tracé par le guide Davi, emmène l’expédition en direction des Montagnes qui chantent (le Massif Central) avant de le contourner longuement jusqu’à la fameuse forêt des Carnutes, réputée pour ses rassemblements druidiques.

La caravane comprend 3 esclaves "offerts" par Iridha, heureuse de voir ses amis trouble-fête quitter sa ville avant elle. Elle-même reste encore un peu sur place pour gérer ses petites affaires à Nouvelle Phocée.

L’équipe est complétée grâce à des démarches de Kallicé par 4 autres voyageurs, ravis de disposer d’une escorte :
- Memphis, un "marchand" égyptien, qui tient beaucoup plus du combattant aguerri que du pacifique commerçant... accessoirement il baragouine vaguement en gaulois mais pas vraiment de quoi faire des affaires en or avec les gens du coin.
- Malix, un commerçant itinérant gaulois, habitué des chemins mais qui semble inquiet des problèmes rencontrés par de nombreux voyageurs dans les forêts du pays ces derniers temps. Farouchement opposé aux croyances locales dans les créatures féériques - il craint bien plus les brigands que les monstres.
- Iskos, un Grec crêpu, rieur, blagueur, qui est marchand de tapis. Il souhaite développer son commerce avec le nord de la Gaule. Ses tapis viennent de Phénicie et il compte bien faire un énorme bénéfice en Gaule. Il a procuré au groupe une carriole chargée de tapis. Kallicé a persuadé le groupe de payer pour l’améliorer, ce qui permet d’avoir une bâche de protection particulièrement pratique pour les vampires qui souhaite se cacher dans les tapis pendant que le convoi avance pendant la journée.
- Et un 4e marchand...

Enfin la Goulue a tenu à apporter sa participation à l’organisation en procurant au groupe une goule. Canabix est un garde gaulois de la cité phocéenne. Il comprend assez mal le grec et encore moins le babylonien que pratique la non-vivante mais un lien du sang en fait cependant un allié dévoué. Se découvrant une passion pour les plantes grâce aux échantillons offerts aimablement par Memphis (qui fume occasionnellement du cannabis importé d’Égypte), Canabix aide la Goulue dans ses récoltes de plantes médicinales le long du trajet.

Le voyage s’est déroulé tranquillement pendant la première quinzaine, permettant de quitter la Camargue et d’atteindre les contreforts des Montagnes Chantantes. C’est là que les choses ont commencé à se gâter un peu...

JPEG - 126.7 ko

En pleine forêt, alors que le groupe a établi son campement nocturne, des bruits de cavalcade et voilà des animaux arriver vers le campement nocturne des voyageurs. La Goulue interroge un écureuil (« squouik squouiiiiik ! »), qui explique, paniqué, que les bêtes fuient devant des chasseurs de loups. De gros loups.

Mais d’énormes sangliers arrivent au triple galop, fonçant aveuglément droit devant eux. Asshâni se change en général et harangue ses troupes (les trois esclaves, auxquels il lance généreusement des armes qu’il gardait en stock) pour les préparer à recevoir la charge.

Plusieurs bêtes sont tuées ou détournées mais la carriole est sérieusement endommagée. Deux marchands paniquent et s’enfuient dans les bois sans demander leur reste tandis que le courageux Davi se cache sous la carriole en attendant que les choses se tassent.

Au loin, la musique guerrière qui résonne dans la forêt laisse entendre que le groupe de personnes qui s’approche est bien plus qu’une simple bande de chasseurs. Asshâni monte dans un arbre et aperçoit une cinquantaine de torches éclairant la forêt... il est plus que temps de s’éloigner ! Le petit groupe s’écarte rapidement du chemin des étrangers, qui passent près du chariot sans sans occuper, c’est tout juste s’ils s’arrêtent quelques instants pour l’examiner. Les non-vivants et les mortels reviennent à leur campement piétiné tard dans la nuit. La Goulue entreprend de réparer le véhicule endommagé pendant que Kallicé et Asshâni mettent au point le planning de la suite des évènements. Les caravaniers vont aller de l’avant dans la journée avec la carriole réparée, les non-vivants resteront en arrière au cas où (et, accessoirement, passer la nuit loin de leurs compagnons mortels). Alors que les voyageurs s’éloignent, le trio de non-vivants se déniche un abri sous un arbre creux pour passer la journée après cette nuit harassante...



- MJ : Benoît
- PJ : Asshâni, Kallicé, la Goulue


Navigation

Mots-clés de l’article

Articles de la rubrique

Sites favoris


16 sites référencés dans ce secteur

Brèves

15 mai 2011 - Remise en route du forum

Le forum de la guilde d’Altaride a connu, au fil des années, bien des déboires ! Les versions se (...)

30 décembre 2009 - Forum SpipBB

L’interface Spip servant de cœur à notre site web, le forum fusionne maintenant avec le reste, (...)

8 décembre 2009 - Mise à jour du forum

Le forum, qui était en 3.0.1, est en cours de mise à jour vers la dernière version en date, la (...)

7 septembre 2009 - Spip 2 Le Retour

J’ai le plaisir de vous annoncer la mise à jour de notre interface Spip, qui passe en version 2. (...)

10 octobre 2008 - Inscription obligatoire pour les commentaires

Suite à une importante vague de spam sur les commentaires des articles, il est désormais (...)