Les dessous de Babylone

AO 1
vendredi 27 août 2010
par  Aoyuntaï
popularité : 3%

Les nuits passent très vite à Babylone. A peine venons-nous d’arriver et de rencontrer quelques personnes des nuits babyloniennes, que déjà nous nous retrouvons deux semaines plus tard pour une de nos petites réunions nocturnes habituelles…

Il faut dire aussi que ces dernières nuits j’ai beaucoup discuté, appris, et philosophé avec des libres penseurs possédant une profondeur de pensée peu commune, et que je n’avais jamais rencontrée jusqu’à présent. Ma soif de réflexion s’en trouve presque étanchée. J’ai hâte de pouvoir parler de tous ces nouveaux concepts à Cush, dès que je lui aurai un peu enseigné les bases de la philosophie. Il n’est pas dépourvu d’une certaine sagesse d’ailleurs, mais elle reste somme toute très concrète, et ne s’élève pas encore dans les considérations les plus abstraites.
En pensant à lui, je me demandais alors à quoi il pouvait bien occuper tout son temps. Heureusement que je le voyais régulièrement, et peut-être toutes les fins de nuits, juste avant l’aube, afin d’échanger avec empressement nos expériences de la nuit. Il voulait savoir s’il y avait des Loups-Garous dans les environs. J’espérais qu’il restait prudent dans ses explorations et qu’il n’allait pas trop loin.

JPEG - 55.9 ko

Lors d’une de nos réunions nocturnes précédentes, j’ai ainsi pu apprendre de Kallicé qu’il y avait une pièce secrète pour les ouvrages occultes, située dans la crypte de la bibliothèque.

Ça m’a fait plaisir qu’elle partage avec moi cette information. Je lui ai de nouveau confirmé ma volonté de parvenir à percer le secret de la magie du sang, et plus particulièrement celle des mortels qui l’emploient en toute conscience, pour l’utiliser une nuit ou mieux en contrer les effets.

JPEG - 43.8 ko

A ce propos elle a confié son « élève spéciale » Aëshalas à un groupe religieux dans le quartier des temples, pour un apprentissage.

JPEG - 1.5 Mo

Malgré mon scepticisme initial, Kallicé a affirmé qu’il s’agissait bien de mages. Elle l’a vu dans leur aura. Elle m’a même avoué qu’elle pouvait lire les pensées parfois. Intéressant… et effrayant ! Elle n’a pas voulu que nous l’accompagnions, ni Asshani, ni moi. Décidément Kallicé reste très secrète, et peu partageuse.

Ah, oui. Asshâni avait refait surface. Comme à son habitude, après quelques nuits passées complètement invisible. Il m’a dit qu’il s’était déjà présenté au prince, et avait même exécuté quelques petits travaux pour lui. Curieux, je lui ai demandé quels étaient ses services rendus. Il m’a précisé qu’il s’agissait bien de tuer des humains désignés par le prince.

J’ai de mon côté révélé à Iris que Afid, dont elle m’avait parlé comme étant l’infant de Gardjina, elle-même infante du prince Jastur, faisait partie du cercle du Libre Arbitre. Iris semblait très intéressée par cette information. Iris nous a soumis une énigme qui lui semblait particulièrement importante. Pourquoi ? Je ne voyais pas l’intérêt de ces jeux futiles alors que bien d’autres sujets sont plus importants.
Sans doute était-elle et est-elle encore en train de manigancer pour être encore mieux perçue par le prince et sa cour de vils flatteurs.

JPEG - 22.3 ko

J’ai pu assister à de nombreux cours de philosophie donnés par Mephis lui-même doyen de la ville, Mekhet, et fondateur de la ligue du Libre Arbitre. Il est passionnant : ses cours sont pleins alors que le soleil est déjà couché sur Babylone. Dans beaucoup d’autres communautés, les mortels se cloitrent chez eux dès la nuit tombée.

Enfin cette nuit dernière, nous avons beaucoup discuté, Iris, Kallicé, Asshâni, et moi. Asshâni, ainsi qu’Iris dans une moindre mesure, semblent rechercher une dénommée Sacha, daeva.
Au cours de la discussion, je relance le sujet de la mystérieuse disparition d’Ishtar, que tout le monde semblait plus ou moins accepter comme évidente, et j’émets l’idée que Kinos et Vespera pouvaient savoir plus de choses qu’ils ne prétendaient. Leur départ de Babylone coïncidait en effet avec la disparition d’Ishtar. Il me semblait surtout probable que Kinos, qui était mal à l’aise à l’idée de nous voir partir pour Babylone, et sans contact avoué dans cette grande ville de Babylone, cachait des informations compromettantes.
Je suggère alors de lui faire parvenir un message pour qu’il nous livre ses informations. Malgré les nombreux bavardages de Kallicé et Iris, nous décidons d’abord de rendre visite à Manoug, nosferatu, pour en savoir plus avant d’envoyer ce message à Nakia l’infante d’Asshâni.
, je reste légèrement en retrait et laisse Iris, Kallicé, comme elles aiment bien, et Asshâni lui poser leurs questions. Evidemment c’est un échange et nous devons à notre tour lui en apprendre un peu plus sur ce que nous savons.
Manoug nous apprend qu’une chasse au sang a été déclenchée par Jastur sur Kinos. Ce dernier aurait diablerisé l’infante d’Ishtar. Ishtar avait en effet créé une nouvelle lignée, qui pouvait manipuler le temps, et Kinos était peut-être avide de ces nouveaux pouvoirs. Cette chasse au sang sur Kinos est toujours d’actualité.
Heureusement que je suis là pour livrer ensuite à Manoug des informations sur les tribus de Garous rencontrées lors de mon long périple. Iris m’en est reconnaissante, puisqu’elle en obtient une réponse directe sur Sacha.
Sacha est une daeva israélienne, qui voulait protéger son peuple. Elle est passée par Babylone voici 300 ans environ. Elle a créé une lignée dont une discipline est de pouvoir garder le contact avec elle.
Sacha est passée en Egypte, y a vécu certaines expériences que Manoug n’a pas voulu nous révéler. Sacha est repartie d’Egypte changée. Un de ses infants Xérès a été placé pendant 100 ans dans un sarcophage. Pour quelle raison ?
Alors que nous discutons ensemble de la réalisation de l’envoi d’un message pour avertir Nakia des éventuels risques encourus à fréquenter Kinos, j’arrive à convaincre Kallicé que ce ne sera pas nécessaire. En effet l’ignorance de Nakia la protège plus surement, tant que Kinos ne se sent pas en danger de notre part. De plus Kallicé m’assure qu’elle avait fait en sorte que la plupart des non-vivants suivent Nakia en cas de conflit ouvert.
Enfin à l’évocation de Vespera, Iris semble pour la première fois en colère. Elle reproche à Kallicé de lui avoir caché toute information sur Vespera depuis plus de 10 ans. Je m’interpose entre les deux : il ne manquerait plus qu’elles se décoiffent, en plus d’avoir déjà sali leurs jolies robes. Manoug nous confirme que toute information sur Vespera sera grandement appréciée par Gorten le primogène nosferatu.
Nous exprimons alors à Manoug notre souhait de rendre visite à son primogène Gorten.
Nous nous rendons dans les égouts, de manière assez fastidieuse. Asshâni, Iris, et Kallicé incapables de fermer la pierre d’égout au-dessus de nous, je suis obligé de m’en occuper personnellement. Ah, les filles… Décidément elles ne peuvent se passer de moi. Au passage j’ai pu admirer les jolies jambes d’Iris, et pas seulement…

JPEG - 15.6 ko

[L’aurait-elle fait exprès ?]

Nous n’y voyons rien, sauf Kallicé qui nous guide, pendant que nous nous accrochons les uns aux autres pour avancer.

JPEG - 47.1 ko

Je ferme la marche derrière Iris, en la tenant par l’épaule. Elle me dit se sentir rassurée par ma présence derrière elle, et c’est bien normal.

JPEG - 46 ko

Très vite une flopée des rats nous entoure pour nous escorter lors de notre venue, et nous débouchons enfin sur une place assez bien aménagée pour des égouts.

JPEG - 54.3 ko

Kallicé y remarque même des tablettes empilées sur des étagères, qui sont les archives des nosferatu. Gorten avec son gros collier en or au symbole de la clepsydre, nous livre quelques informations sur la localisation de Sacha, en Terre Celte. Il nous dit aussi que Calibur son infant se trouve également en Gaule. Evidemment nous lui disons où se trouve Vespera, après nous être assurés qu’ils ne lui voulaient aucun mal. Comment en être certain d’ailleurs ? Apparemment ils ne souhaitent que la protéger, car elle serait la fondatrice du cercle des sorcières. Reste à savoir pourquoi elle s’est exilée à Asshur ?

JPEG - 83.3 ko

J’ai pu faire la connaissance de Hiyèl, l’homme-rat, qui sait parler aux rats.
J’ai été très attentif aux sons qu’il proférait, et j’ai couiné comme lui quand il s’adressait aux rats. Je montrerai comment faire à Cush. A la fin de notre entrevue très cordiale avec Gorten, Hiyèl nous a raccompagnés vers une sortie. Il m’a offert l’amitié des rats en leur demandant 3 choses simples qu’ils pourront faire pour moi : attaquer, fuir, et prévenir.
Je le remercie pour son geste d’amitié, avant de regagner nos demeures pour la nuit à venir. Je me promène donc dans ces magnifiques Jardins Suspendus de Babylone, qui sont le domaine privilégié secret des Gangrel, le sourire aux lèvres en repensant au baiser d’Iris, effleurant ma joue à l’endroit où ses lèvres se sont posées, des pensées interdites sur les visions entraperçues d’elle.

Encore une belle journée pleine de rêves sur les nouvelles perspectives et connaissances qui s’offrent à moi...


Portfolio

GIF - 170.2 ko

Commentaires  forum ferme

Logo de Asshâni
lundi 30 août 2010 à 12h23 - par  Asshâni

’ffectivement j’avais relevé cette lègere incohérence. c’est un médaillon du cercle de la sorcière qu’il portait ;D

Logo de GIOM
dimanche 29 août 2010 à 20h56 - par  GIOM

he he he, marrant cette vision différente des événements.

Par contre, Gorten portait un médaillon du Cercle de la Sorcière et non Clepsydre, non ?

Navigation

Articles de la rubrique

Sites favoris


16 sites référencés dans ce secteur

Brèves

15 mai 2011 - Remise en route du forum

Le forum de la guilde d’Altaride a connu, au fil des années, bien des déboires ! Les versions se (...)

30 décembre 2009 - Forum SpipBB

L’interface Spip servant de cœur à notre site web, le forum fusionne maintenant avec le reste, (...)

8 décembre 2009 - Mise à jour du forum

Le forum, qui était en 3.0.1, est en cours de mise à jour vers la dernière version en date, la (...)

7 septembre 2009 - Spip 2 Le Retour

J’ai le plaisir de vous annoncer la mise à jour de notre interface Spip, qui passe en version 2. (...)

10 octobre 2008 - Inscription obligatoire pour les commentaires

Suite à une importante vague de spam sur les commentaires des articles, il est désormais (...)