Abraxas

Nérunden
dimanche 4 janvier 2009
par  Nérunden
popularité : 91%

Abraxas, je te touche
Abraxas, tu disparais
Je laisse sur ta bouche
Ma marque du regret
Abraxas, tu m’envoûtes
Abraxas, tu me dégoûtes
Seule, je fais front au monde
Ainsi ma terreur gronde
Abraxas, je décède
Abraxas, tu décèdes
Dans la mort, joie de se retrouver
D’approuver les erreurs du passé
Abraxas, dans cette mort infini
Enlacé, nous ignorons l’ennuie

Nérunden, 2006.


Commentaires  forum ferme

Logo de Benoît
vendredi 9 janvier 2009 à 17h37 - par  Benoît

Brrr :)

Joliment morbide...

À quand le prochain ?

Navigation

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur

Brèves

30 juin 2006 - Vaut-il mieux être jacinthe ou cactus ?

Vaut-il mieux être jacinthe ou cactus ?
Vaut-il mieux être jacinthe ou cactus ? Certains vous (...)