Dans le Secret des Dieux

vendredi 24 septembre 2010
par  Asshâni
popularité : 91%

Ma sombre Maitresse, je viens à toi prestement car nombres d’interrogations viennent d’êtres en partie levée... je te laisse juge des évènements...

JPEG - 26.7 ko
je viens à toi prestement...

Après que cush ai décidé de garder le calice mystérieux, je retournai vaquer à mes occupations. Iris et Aoyuntaï n’était pas rentrés, mais je ne m’inquiétais pas pour eux. L’un ou l’autre pouvait se protéger seul alors à deux...

Passé quelques heures, je vis Kallicé qui se dirigeait vers la demeure d’iris. Ah ? en dissimulation je l’accompagnait, et entrait. J’assistais au colloque de notre coterie fantôme, Cush Aoyuntai et Iris devisait sur le Calice trouvé dans la citadelle... intéressant n’est ce pas ?

Kallicé détailla enfin sa vision : un homme, appartenant à un culte ? levait le calice vers une lumière, la pièce possédait des dimensions étranges, oui étranges, elle ne pouvait leur expliquer mieux ce phénomène. le sang séché à l’intérieur devait avoir quelques années tout au plus. J’assistais à toute cette description, dissimulé, après tout me mettrons ils au courant de ce genres d’informations ?
Je reste dans le flou quand à cet objet mais je sais que toi, tu dois savoir de quoi il s’agit, rien ne t’échappe je le sais bien.
Le groupe décida de se séparer après cette discussion, La daeva et les deux gangrels allèrent écouter un conteur leur raconter l’épopée de Gilgamesh et ma petite sœur décidait qu’elle avait à faire... je décidais de la suivre, sait on jamais.

Elle retournai dans son quartier, mais je la vis prendre ensuite le chemin de l’arène, qui ne désemplissait pas d’ailleurs. Elle demanda audience auprès de hyel et entra. Quelque soit ces projets avec eux, Hyel la stoppa tout net, à la limite de la fureur, il expliqua qu’il ne traitera plus avec "nous" -entend par là la coterie fantôme ma douce - car Cush avait détourné bashir de son emploi. Première nouvelle ! la grecque ne se laissa pas démonter et avec un certain aplomb que je ne lui connaissais pas, elle rétorqua qu’elle n’avait pas de lien avec cush et que ce qu’il faisait le regardait, Hyel était clair il nous considérait comme un groupe, point barre.
Il est ironique tu noteras, qu’en fait nombre de personnes doivent raisonner ainsi, ainsi cette coterie est entrain de naître de fait, plutôt que grâce à notre volonté.

Ma sœur prit le chemin du conteur, j’apparaissais en marchant à ses cotés, elle ne s’en offusqua pas, elle finissait par me connaître. Je plaisantais sur cette histoire de coterie et lui emboitait le pas pour retrouver les autres...
Lorsque nous passâmes près de la boutique de bashir, celle ci avait été dévalisée, le pouvoir de ma sœur nous indiqua les auteurs du méfait : direction le temple de marduk, le seul endroit que je crains véritablement.

Nous retrouvâmes les autres devisant devant le temple, ils devaient avoir suivi la même piste, je regardais de nouveau le temple écrasant la cité de sa hauteur, les sculptures gardant l’entrée que je méprisais il y a quelques semaines à peine, m’inquiétais maintenant, je sentait qu’il y avait anguille sous roche dans ce fichu temple, une puissance ou une protection... j’essayai de faire le vide dans mon esprit, j’invoquais ta protection et me lança à la suite de la troupe qui gravissait déjà les escaliers.

L’on arriva devant un prêtre qui assurait la veille du temple, Iris comme à son habitude mis les pieds dans le plat, cette inconsciente ne mesurait pas la dangerosité de la situation, je ne crains personne, mais un endroit où les pouvoirs sont oblitérés par je ne sais quel mystère exige la prudence. Le prêtre s’offusqua des accusations de la grecque, et j’intervenais afin d’apaiser une situation qui aurait pu s’envenimer rapidement, il nous conseilla de sacrifier un bouc, je surenchérit d’en sacrifier deux, je savais bien que rien se passerai, que bashir ne serait pas retrouvé magiquement, mais j’espérais au moins donner le change quant à notre venue soudaine. Le duo de gangrel partit acheter les animaux, et je tirai à part iris en attendant, de peur qu’elle ne se relance dans un de ses numéro de charme, ou d’intimidation. La discussion dévia sur Korèn, ce mekhet qui ne craint pas la lumière du jour, je m’interrogeais et le sachant membre de la clepsydre, je me demandais si ces derniers n’aurait pas le pouvoir de manipuler le temps comme sa fondatrice, ce qui aurait permis de le protéger du soleil ? Iris d’un sourire amusé porta la main à son décolleté, je croyais encore à un de ses numéros de charme mais il n’en était rien, elle me répondit "non je ne pense pas" dire qu’après cette perfide ose se plaindre de rétention d’information.

Mais pas le temps de s’étonner, Ao et cush revenait, avec derrière eux un puissant taureau... Cush prétendait qu’il allait passer dans un état supérieur, je pense qu’Ao n’était sûrement pas étranger à ce nouveau courant de pensée de Cush. Passe t on à un état supérieur lorsqu’on meurt ? dans ce cas j’ai aidé nombre de personnes à y accéder, je laissais là mes réflexions et allait assister au sacrifice.
La chose fut faite comme j’avais déjà pu le voir, sauf que c’était un peu plus impressionnant, un détail nous marqua tous : les rigoles de sang partaient se perdre dans le temple, un élément de plus qui me fait douter, mais qui pourrait n’être qu’interprétation.

JPEG - 51.3 ko
je laissais là mes réflexion et allait assister au sacrifice.

La nuit se finit ainsi, Cush et Aoyuntai, partirent ensemble, d’ailleurs je n’ai jamais bien compris où ils résident, il serait intéressant que je les piste une nuit, mais bon si c’est pour me retrouver dans un village de fermier, ça peut attendre.

Le jour suivant, je me rends en compagnie de kallicé voir iris, pour décider des futures actions à entreprendre, Ao et cush arrivent les bras chargé d’un coffre bondé de pierres précieuses. Le duo à rencontré les cultistes, d’un certain "culte de la colère", une sorte de ligue grecque, et cush leur a remis le calice, en échange du trésor.
Ils ont aussi appris que c’est le temple de marduk qui "charge en énergie" le calice, le reste coule de source, pour X raison ce calice a besoin d’énergie pour le culte de la colère, ils l’envoient à Babylone se recharger, le temple fait son office, retourne le calice, falazzar attaque par hasard la caravane transportant la relique et tombe dessus, nos joyeux drilles du culte de la colère, qui ont perdu leur coupe sont pas très content, et vienne découper du bandit pour retrouver leur biens, sauf qu’ils arrivent après nous... patatra, tout s’enchaine : la chauve souris étant l’un deux ils remettent la main sur cush, et après tout je ne lui en veut pas de leur avoir redonné ce fichu calice, on sait ce que trafique le temple, et leur timbale pathétique ils peuvent se la garder. Moi je sais que le vrai pouvoir n’est pas au fond d’une relique.

PNG - 135.4 ko
le vrai pouvoir n’est pas au fond d’une relique.

Ma petite sœur tempête sur cush, et ne décolère pas, après tout le chasseur a pris seul l’initiative d’un objet où le groupe s’est mis en danger pour l’obtenir. j’aurais peut être du le garder. mais ce qui est fait est fait, Ne reste plus qu’à rendre visite aux prêtres et essayer de trouver une solution plus "diplomatique".
De retour au temple nous obtenons une entrevue avec le marchand d’âme, nommé Mooz, on marche sur des œufs j’essaye de m’imposer et d’avoir l’air bien au courant d’une pratique qui m’est étrangère, mooz ne sait pas sur quel pieds danser, et nous non plus. A ce jeu du chat et de la souris il nous livre des informations intéressantes : pour recueillir de "l’énergie" le temple à besoin d’âmes, et plus le propriétaire à des dons intéressant et plus il a de valeur à leur yeux. à demi mots il révèle qui détient bashir, et nous propose un échange, il nous indique aussi que l’apprentie de kallicé participe à ce genre de rituel... décidément le sort s’acharne contre nous. Pour parfaire la chose, Ao me glisse à l’oreille que ratao à disparu dans le temple, et me demande si je peut faire quelque chose !
Ça me met la puce à l’oreille, en sortant je décide d’essayer de disparaitre, et je réussi ... non je ne vais pas me jeter dans une exploration du monastère, mais ca me confirme que plus l’on se rapproche du centre du temple plus mes dons surnaturels flanchent.

De nouveau, nous nous séparons à la sortie, cush ao et kallicé vont voir la coterie de khalid pour leur indiquer où se trouve, bashir et réclamer de l’aide. je suis iris qui veut convoquer aeshalla.

La compagnie d’iris, me tend un peu, cette femme désirable, joue sans arrêt de ses atouts, mais je ne tomberai pas dans ses filets, tu es ma seule compagne après tout. Iris semble s’amuser de notre proximité durant l’attente, je reste sur mes gardes mais la Daeva pose beaucoup questions. Aeshalla ne vient pas, et je me demande comment une apprentie peut résister à un tel pouvoir, c’est peut être l’effet du temple qui la protège du pouvoir d’Iris.

Les autres ne reviennent pas bredouille, Hyel refuse de les aider à libérer Bashir, la coterie de khalid serait elle effrayée d’agir contre le culte de marduk ? Cush émet l’hypothèse que météra serait aussi capturée. Nous nous rendons chez elle, la goule entrouvre la porte et prend peur en me reconnaissant, elle va pour refermer la porte mais Cush, me devance et fracasse l’entrée. ce qui la fait tomber et saigner du nez, à cette vision, je ne peux contrôler la bête en moi, je perd tout contrôle.
Kallicé me racontera qu’elle à du s’interposer pour ne pas que la vide de son sang, je vois encore que tu veillais sur moi, pour avoir pousser ma soeur à arrêter un assassin. Au final météra a disparu depuis quelques nuits.

l’on peut supposer que Bashir, Météra, et même Ratao, sont détenus, au temple de marduk, je veux savoir ce qui se cache derrière tout ça et même si je n’ai aucune affinité avec les prisonniers, je décide d’aider à leur libération.

il n’y a plus qu’à tomber d’accord sur une stratégie.
Puisses tu étendre tes ailes protectrices de jais sur moi, ma douce.


Sites favoris


16 sites référencés dans ce secteur

Brèves

15 mai 2011 - Remise en route du forum

Le forum de la guilde d’Altaride a connu, au fil des années, bien des déboires ! Les versions se (...)

30 décembre 2009 - Forum SpipBB

L’interface Spip servant de cœur à notre site web, le forum fusionne maintenant avec le reste, (...)

8 décembre 2009 - Mise à jour du forum

Le forum, qui était en 3.0.1, est en cours de mise à jour vers la dernière version en date, la (...)

7 septembre 2009 - Spip 2 Le Retour

J’ai le plaisir de vous annoncer la mise à jour de notre interface Spip, qui passe en version 2. (...)

10 octobre 2008 - Inscription obligatoire pour les commentaires

Suite à une importante vague de spam sur les commentaires des articles, il est désormais (...)